Patrimoine mondial de l’UNESCO: la candidature de la Chaîne des Puys reportée en 2018

Publié le Mis à jour le
Écrit par Kamel Tir .
Afin de présenter un dossier irréprochable, tenant compte des observations de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), le conseil départemental du Puy-de-Dôme a décidé de reporter à 2018 la candidature de la Chaine des Puys au patrimoine mondial de l’UNESCO. Intervenants : Jean-Marc Boyer, Président du Parc Naturel Régional des Volcans / Jean-Yves Gouttebel, Président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme ©France 3 Auvergne

Afin de présenter un dossier irréprochable, tenant compte des observations de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), le conseil départemental du Puy-de-Dôme a décidé de reporter à 2018 la candidature de la Chaine des Puys au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Si le potentiel de Valeur universelle exceptionnelle de l’ensemble Chaîne des Puys-faille de Limagne a bien été reconnu par le 40ème comité du patrimoine mondial, réuni à Istanbul en juillet 2017, un certain nombre d’améliorations avaient été demandées concernant la gestion et la protection du site.



C’est le Parc naturel régional des Volcans qui a en charge l’amélioration du plan de gestion, en étroite collaboration avec l’UICN. Pour son président, Jean-Marc Boyer, les dossiers du pastoralisme, de la gestion des estives ou encore de l’amélioration paysagère de certains points nécessitent un long et important travail. 

La prochaine fois doit être la bonne



"Il nous faudra bien toute l’année 2017 pour constituer le dossier", précise Jean-Marc Boyer. Pour lui : "cela ne sert à rien d’y retourner si notre dossier n’est pas assez étayé. La prochaine fois doit être la bonne !".



On se souvient qu’en 2014, le dossier avait été retoqué. Une décision de renvoi justifiée par la nécessité "d’approfondir la gestion du site et résoudre les divergences scientifiques".



Suite au dernier renvoi d’Istanbul en 2016, la Chaîne des Puys a trois ans pour représenter son dossier. Ce sera donc le cas en 2018.





Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité