PORTRAIT. Rémi Cavagna, le cycliste du Puy-de-Dôme qui monte

Le cycliste Rémi Cavagna devant le lac de Guéry, dans le Puy-de-Dôme. / © J. Teiller / France 3 Auvergne
Le cycliste Rémi Cavagna devant le lac de Guéry, dans le Puy-de-Dôme. / © J. Teiller / France 3 Auvergne

Coéquipier de Julian Alaphilippe depuis deux saisons chez Deuceninck-Quick Step, Rémy Cavagna dispute jusqu' au 29 septembre son premier championnat du monde sur route. Le dernier objectif d'une saison magnifique marquée par deux grandes victoires pour le cycliste de Clermont-Ferrand.

Par Valentin Pasquier avec Julien Teiller

En cette fin septembre, Rémi Cavagna s'offre une échappée en solitaire sur les routes du Puy-de-Dôme. Le jeune homme est ici pour se préparer aux championnats du monde de cyclisme sur route, qui se déroulent dans le Yorkshire (Angleterre) jusqu'au 29 septembre. Il espère y briller, tout comme en Espagne il y a deux semaines.

Le 13 septembre, le coureur de 24 ans s'offre la plus belle victoire de sa carrière sur la Vuelta. En costaud, il saisit sa chance sur la 19e étape, avant l'arrivée à Tolède. "J'avais 30" d'avance au dernier kilomètre, donc j'ai commencé à y croire. On m'a dit que la dernière montée c'était 800 mètres à 8%, c'est difficile. Derrière, ça arrive au sprint, donc j'ai mis toute mon énergie sur la fin pour garder ces quelques mètres d'avance," raconte-t-il.

 


De retour à l'entraînement, le Clermontois part pour cinq heures en selle autour des puys. Sur le parcours, rendez-vous est pris avec Aurélien Poyet, l'un de ses premiers entraîneurs. Celui-ci est fier de voir son ancien prodige franchir les palliers aussi rapidement. "On a vu que pour lui le Tour d'Espagne était presque facile. On a vu qu'il avait fait deux 3e places, une victoire, le tout avec encore de la fraîcheur, on se dit qu'on est impatients de voir la suite," jubile le conseiller technique fédéral AURA.

Huit ans après ses débuts en club au Vélo club riomois, l'ancien champion de France Espoir du contre la montre devient un rouleur de plus en plus complet. Ses victoires cette saison sur le Tour de Californie et la Vuelta ont poussé les dirigeants de l'équipe Deuceninck-Quick Step à prolonger son contrat.


"Je sens que je suis bien dans l'équipe, j'ai encore tellement de progrès à faire et de victoires à aller chercher sous ce maillot, donc on va encore continuer comme ça deux ans, assure Rémi Cavagna. C'est ça que je veux faire : le Tour de Flandres, Paris-Roubaix, ce sont vraiment de belles courses. Le Tour de France est aussi un objectif : pas forcément le gagner, mais viser des victoires d'étapes. Il ne devrait pas passer loin de Clermont-Ferrand, donc j'aimerais bien y être et animer la course."

Lorsqu'il aura comblé sa soif de victoires, Rémi Cavagna pourra réaliser son autre rêve : celui de s'acheter un petit étang en Auvergne, pour pêcher entre copains.
PORTRAIT. Rémi Cavagna, le cycliste du Puy-de-Dôme qui monte
Coéquipier de Julian Alaphilippe depuis deux saisons chez Deuceninck-Quick Step, Rémy Cavagna dispute jusqu' au 29 septembre son premier championnat du monde sur route. Le dernier objectif d'une saison magnifique marquée par deux grandes victoires pour le Clermontois. - J. Teiller / L. Couvrand / P. Raclet / France 3 Auvergne

Sur le même sujet

Ardèche : à Montpezat-sous-Beauzon, l'eau est impropre à la consommation

Les + Lus