Puy-de-Dôme : comment depuis 40 ans l’association SOS Cheval vient en aide aux animaux en souffrance

L'association SOS Cheval recueille des équidés de toute sorte suite à des maltraitances, des abandons ou des animaux trop vieux pour travailler en centre équestre. Elle est basée à La Roche-Blanche dans le Puy-de-Dôme depuis 40 ans et compte de nombreux bénévoles.

Basée à La Roche-Blanche dans le Puy-de-Dôme, l'association SOS Cheval compte 800 membres et 60 bénévoles à travers la France.
Basée à La Roche-Blanche dans le Puy-de-Dôme, l'association SOS Cheval compte 800 membres et 60 bénévoles à travers la France. © C. Lamorelle / FTV

A La Roche-Blanche dans le Puy-de-Dôme, l'association SOS Cheval existe depuis 40 ans. Parmi ses sites, à Durtol, les derniers pensionnaires de l'association SOS Cheval sont arrivés il y a quelques semaines : ce sont deux petits poneys dont le propriétaire avait négligé de s'occuper de leurs sabots pendant une longue période, ce qui les handicapait considérablement. Clément Bravard, vice-président de SOS Cheval, raconte : « On a recueilli ces chevaux qui avaient subi des négligences pendant près de 3 ans. Les sabots n’ont pas été parés. Après, les chevaux deviennent handicapés et c’est compliqué de retrouver une démarche correcte quand on atteint ce niveau de négligence. Ils sont arrivés chez nous et le maréchal-ferrant a pu faire son travail. On effectue des soins pour désinfecter les pieds ».
 

Puy-de-Dôme : l’association SOS Cheval fête ses 40 ans

L'histoire de Princesse et de DJ

Chaque animal a sa propre histoire, souvent triste d'ailleurs, comme celle de Princesse. Clément Bravard souligne : « Princesse a subi des maltraitances au niveau des yeux. Elle a reçu des coups de bâton dans les deux yeux. On l’a prise en urgence cet été ». Dans un autre enclos, on peut voir que l'association s'est diversifiée en termes d'animaux recueillis même si ça n'était pas vraiment volontaire. Mireille Vaur, trésorière de SOS Cheval, explique : « Sur un cas de maltraitance, à l’automne dernier, on nous a autorisé à récupérer 5 chèvres et un bouc. C’était tout à fait nouveau pour nous. Ils ont été sauvés de l’abattoir. On a aussi une jument qui s’appelle DJ et le petit bouc qui vivait avec elle depuis toujours n’a pas supporté la séparation, il est parti en divagation et était très triste. Ils ont été réunis et on les laissera ensemble car ils sont trop attachés l’un à l’autre ».

800 membres

SOS Cheval a eu 40 ans il y a quelques mois. L'association est reconnue d'utilité publique depuis 3 ans et bien que ne fonctionnant qu'avec des bénévoles, elle connaît une grosse activité. Mireille Vaur précise : « Nous avons aujourd’hui 800 membres et nous sommes 60 bénévoles au service de nos équidés. On nous appelle de toutes les régions et on récupère des équidés quel que soit l’endroit du territoire national ». Sur le site de SOS Cheval, les éventuelles familles d'accueil peuvent voir les animaux disponibles qui sont toujours très nombreux. L’association espère pouvoir organiser une fête pour ses 40 ans en 2021 : l’évènement aurait dû avoir lieu à l'automne dernier.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature vie associative société