Puy-de-Dôme : comment fonctionne le dispositif de viabilité hivernale

Publié le
Écrit par C. L avec Julien Teiller
Dans le Puy-de-Dôme, le plan de viabilité hivernale entre en action à partir du 19 novembre.
Dans le Puy-de-Dôme, le plan de viabilité hivernale entre en action à partir du 19 novembre. © Julien Teiller / FTV

A partir du 19 novembre, le dispositif de viabilité hivernale entrera en action dans le département du Puy-de-Dôme. Pour 4 mois, 560 agents seront mobilisés pour maintenir le réseau routier circulable, quelles que soient les conditions.

Les engins de déneigement sont prêts à entrer en action et les stocks de sel sont faits. A partir du 19 novembre, les agents du département du Puy-de-Dôme chargés de l'entretien des routes vont activer le dispositif de viabilité hivernale. Michel Plaisant, chef du centre d'intervention routier d'Herment, explique : « On effectue une patrouille à partir de 4 heures du matin et à partir de 4h30, s’il y a une intervention, on appelle les personnes concernées pour intervenir sur le secteur, en commençant par le réseau principal, puis en continuant avec le réseau secondaire ».

De nombreuses routes en altitude

Au total, 540 agents sont mobilisés pour traiter un réseau routier particulièrement exposé. Dans le Puy-de-Dôme, sur 7 000 kilomètres de routes, 2 000 sont situées à plus de 800 mètres d'altitude. Le Puy-de-Dôme est le département français qui compte le plus grand nombre de kilomètres de routes d'altitude, situées à plus de 800 m. Pas moins de 8 millions d'euros sont consacrés en moyenne à ce plan de viabilité hivernale, organisé pour maintenir le réseau circulable en toutes circonstances. Lionel Chauvin, président (LR) du Conseil départemental du Puy-de-Dôme, souligne : « On a mis en place un dispositif qui est assez clair pour les routes prioritaires, avec les zones 1, 2 et 3, avec les services. On sera toujours très vigilants avec un PC sécurité pour pouvoir être en alerte en permanence ».

Des équipements spéciaux obligatoires

Dans un contexte de hausse du nombre d'accidents sur les routes du Puy-de-Dôme depuis le début de l'année, la préfecture a décidé de rendre les équipements spéciaux obligatoires sur l'ensemble du département. Mais le ministère de l'Intérieur a annoncé une année de tolérance pour cette année. Philippe Chopin, préfet du Puy-de-Dôme, rappelle : "On est un département de montagne. On a travaillé avec le comité de massif pour prendre cette décision, qui a été murement réfléchie, avec les professionnels, les élus. On a travaillé pendant 6 mois pour prendre cette décision d'extension du port de ces matériaux obligatoires sur l'ensemble du département. On a choisi l'ensemble du département pour une question de lisibilité et pour un problème de sécurité routière. Les hivers sont parfois rigoureux et en dessous de 7 degrés, les pneus ne réagissent pas de la même manière".

Chaînes, pneus neige, pneus quatre saisons ou chaussettes pourraient se révéler particulièrement utiles dès le week-end du 6 novembre. Un premier épisode neigeux est annoncé en altitude.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.