Puy-de-Dôme : 600 motos anciennes à découvrir au Musée Baster

C'est le temple des passionnés de motos anciennes, le musée Baster se situe à Riom dans le Puy-de-Dôme. / © P.Franco/France 3 Auvergne
C'est le temple des passionnés de motos anciennes, le musée Baster se situe à Riom dans le Puy-de-Dôme. / © P.Franco/France 3 Auvergne

Le musée Baster, à Riom dans le Puy-de-Dôme, invite le public à découvrir une collection privée d'environ 600 véhicules. Un lieu unique en Auvergne dédié aux motos, aux side-cars et aux cyclomoteurs de 1905 à 1985.

 

Par D.Cros

C'est probablement le plus grand musée de France consacré aux motos anciennes. Le musée Baster se trouve en Auvergne, plus précisément à Riom dans le Puy-de-Dôme. Véritable univers de la moto, il retrace l'évolution des 2 roues de 1905 à 1985. "J’ai toujours été attiré par les motos. J’avais seulement 13 ans quand mon père a acheté une petite 100 cm3, je ne l’ai pas restaurée mais on l’a faite démarrer. C’était la première mais, bien avant déjà, je voulais bricoler les motos" explique Guy Baster.

Ce passionné a décidé de leur dédier un musée de 2 000 mètres carrés. Il a rassemblé près de 600 motos construites entre 1905 et 1985. Certaines sont restaurées d’autres sont dans leur jus d’origine.

La visite du musée commence dès le hall d'entrée. Le visiteur découvre une série de 4-cylindres américains. Harley-Davidson bien entendu, mais aussi beaucoup d'Indiana pour lesquelles Guy Baster à un faible. "Mon coup de coeur, c'est l'Indiana 4, c'est une moto plutôt rare" explique-t-il. Au rez-de-chaussée de musée, on trouve également quelques objets qui peuvent paraître incongrus, comme des poussettes. "C’est un moyen de locomotion comme un autre pour les enfants. Je collectionne tout ce qui roule qui a un volant, un guidon et des roues" dit-il en rigolant.
 

La visite se poursuit à l'étage. Des japonaises et des italiennes côtoient des anglaises et des françaises. Une Train de 1930 est également à découvrir. "C’est une moto française. Il y a eu seulement une dizaine de moteurs fabriqués et seulement 6-7 motos construites. Ce serait la seule rescapée et c'est celle de Monsieur Train" ajoute Guy BasterUne de ses motos préférées est une allemande de 1200 cc, construite en 1973, une Munch Mammut : "C’était une moto de rêve avec toute la puissance qui existait à cette époque-là". 

Le siège de l'association de vieux engins de Riom est également installé dans le musée. Une vingtaine de membres remettent régulièrement en état de vieilles mécaniques.

Motos, side-cars, cyclomoteurs, scooters et même vélos … le musée Baster de Riom se visite uniquement sur réservation. Il est ouvert tous les deuxièmes dimanches de chaque moins à l’occasion du marché de la moto.
 
 

Sur le même sujet

Un exemple de start-up en Auvergne

Les + Lus