• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Puy-de-Dôme: opération de séduction de la filière “bois-fôret” en manque de bras

Une scierie familiale en plein développement à Chaumont-le-Bourg(Puy-de-Dôme) / © france3/J.Tellier
Une scierie familiale en plein développement à Chaumont-le-Bourg(Puy-de-Dôme) / © france3/J.Tellier

La Maison de la forêt et du bois et la Fibois Auvergne-Rhone-Alpes ont invité jeudi 31 mai à Ambert (Puy-de Dôme),  une vingtaine d'acteurs de l'emploi, de la formation et du recrutement, à découvrir les métiers du bois et de la fôret. Une filière qui recrute mais qui manque de bras.

Par Alexandre Rozga

La Maison de la forêt et du bois et la Fibois (interprofession) Auvergne-Rhone-Alpes ont invité jeudi 31 mai à Ambert (Puy-de Dôme),  une vingtaine d'acteurs de l'emploi, de la formation et du recrutement, à découvrir les métiers du bois et de la fôret. L'occasion de rappeller que la filière recrute et de tordre le coup à certains clichés. Après la visite dans la matinée des locaux et des plateaux techniques du Centre de formation des apprentis d'Ambert ou sont formés entre 30 et 40 apprentis , "l'opération séduction" s'est poursuivie dans l'après-midi à la scierie ELP Bois à Chaumont le Bourg, qui emploie 17 salariés et traite 40 000 mètres cubes de grumes par an.


Recherche main d'oeuvre désespéremment 



La filière bois-forêt représente 20 000 entreprises et plus de 60 000 emplois en Auvergne-Rhône-Alpes. Le secteur offre de réelles perspectives d'avenir. 3 000 projets de recrutement en 2018.
Auvergne Rhone Alpes est la troisième région de France pour sa surface forestière et la première en volume de bois sur pieds. C'est aussi dans la région que l'on construit le plus de maisons en bois. Mais à la différence du grand Est par exemple, sa forêt est très morcelée, et détenue à 80% par des propriétaires privés. Et les 2/3 de ces forêts sont situées en zones montagneuses.

Des métiers encore méconnus  


Pépiniériste, ouvrier forestier, bucheron, scieur, affuteur, technicien, commis de coupe, constructeur bois, menuisier, ébéniste, charpentier, ingénieur bois, les métiers de la filière sont nombreux mais souffrent d'une certaine méconnaissance et de l'image désuète ou dangereuse que le grand public leur prête parfois. C'est pour combattre ces clichés, et pour faire en sorte que les prescripteurs d'emploi orientent mieux les demandeurs d'emploi vers les différentes formations que cette journée a été organisée. Pour en savoir plus sur les métiers de la filière bois-forêt, rendez-vous sur le site de la maison de la forêt-bois.





Sur le même sujet

Ce 23 septembre, Federica a percé le dernier mur

Les + Lus