• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Puy-de-Dôme : une réplique du moteur de la fusée Ariane 5 exposée à Issoire

Le moteur de la fusée Ariane 5 pèse 155 kilos / © Maina Sicard-Cras / France 3 Auvergne
Le moteur de la fusée Ariane 5 pèse 155 kilos / © Maina Sicard-Cras / France 3 Auvergne

Avions, uniformes, pièces détachées… A Issoire dans le Puy-de-Dôme, la semaine aéronautique propose jusqu’au 23 septembre une exposition variée, avec des pièces inédites, et notamment la réplique du moteur de la fusée Ariane 5.
 

Par RD avec Maina Sicard-Cras

Depuis lundi 18 et jusqu’au dimanche 23 septembre, plus d’une centaine de pièces de collections sont exposées à Issoire, dans le Puy-de-Dôme, dans le cadre de la semaine aéronautique d'Ailes et Volcans.

Cinq musées ont prêté leurs plus belles pièces, une première en France, pour une exposition permettant une véritable plongée dans l’univers de l’aéronautique et son histoire.

"Les visiteurs peuvent avoir une totale représentation des matériels et des différents moteurs qui montrent les évolutions technologiques à travers les âges", souligne ainsi Jacques Daniel, guide bénévole.

C’est justement un moteur qui constitue le clou de la visite : une réplique parfaite du moteur HM-7 de la fusée Ariane 5, utilisée pour envoyer des satellites dans l’espace. Une maquette de cette fusée, à l'échelle 1/10e est d’ailleurs également exposée.

"Ce moteur-là ne revient jamais sur Terre, il est automatiquement détruit, explique André Boussac, autre guide bénévole. Il sert à pousser le dernier étage de la fusée Ariane et à larguer les satellites dans l’espace pour la télécommunication."

En parallèle de l’exposition, des activités d’aéromodélisme sont proposées tous les jours. Pour le programme complet de la semaine aéronautique, c'est ici


 
Puy-de-Dôme : une réplique du moteur de la fusée Ariane 5 exposée à Issoire
Avec : Jacques Daniel, guide bénévole ; André Boussac, guide bénévole - France 3 Auvergne - Reportage : Maina Sicard-Cras, Bruno Lebret et Dominique Leyerloup


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Romans/Isère : les serres du lycée horticole dévastées par la grêle du 15 juin

Les + Lus