Cet article date de plus de 5 ans

Réserve naturelle de Chastreix-Sancy : comment améliorer la biodiversité en forêt ?

Depuis plusieurs années, le syndicat mixte qui gère la réserve naturelle de Chastreix-Sancy oeuvre pour améliorer la biodiversité des lieux, et a opté pour le classement de 75 des 420 hectares de forêts en "zone de non-intervention". 
Intervenants : Camille Thomas, Garde chargée d'étude, réserve naturelle de Chastreix-Sancy, Thierry Leroy, Conservateur de la réserve naturelle de Chastreix-Sancy ©France 3 Auvergne
Dans la réserve, 400 arbres ont été marqués d'un triangle jaune. Pourquoi ? "Ces arbres sont porteurs de plein de micro-habitats, des habitations pour la faune et la flore. On peut y voir des insectes un peu particuliers, des chauves-souris, des oiseaux. Toutes ces espèces vont utiliser l'arbre comme milieu de vie" détaille Camille Thomas, garde chargée d'étude au sein de la réserve.

D'autres arbres ont été marqués, notamment ceux dont le diamètre est supérieur à 70 cm, vieux de plus de 200 ans. 

Dans les neuf zones de non-intervention représentant 75 hectares sur les 420 que comptent la forêt, l'ONF et la commune ont accepté de ne plus couper d'arbres, dans le cadre du plan de gestion 2014-2018 de la réserve. 

"L'interêt est d'avoir des forêts à grande naturalité, au plus proche de ce qu'elles pourraient être sans l'intervention de l'homme, pour avoir des espaces de respiration pour l'homme. [...] Et l'autre point, c'est que les forêts très peu touchées par l'homme accueillent une biodiversité plus originale que les forêts exploitées" , explique Thierry Leroy, conservateur de la réserve naturelle de Chastreix-Sancy. 
Exposition : "Regards sur nos forêts"
Jusqu’au 11 septembre 2016, la maison de la Réserve naturelle de Chastreix-Sancy présente l'exposition "Regards sur nos forêts".  

Renseignements au 04.73.21.41.74.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature sorties et loisirs forêt environnement