Sécurité renforcée à la gare SNCF de Riom : des bornes d'appel d'urgence et plus de caméras pour lutter contre la délinquance

Après la gare de Valence il y a deux ans, celle de Riom - Châtel-Guyon, près de Clermont-Ferrand, est la deuxième de la région à bénéficier d'un dispositif de sécurité renforcée. Pour lutter contre la délinquance, de nouvelles mesures vont être mises en place.

Plus de caméras dans les gares pour plus de sécurité, c’est une des nouvelles mesures mises en place à la gare de Riom – Châtel-Guyon près de Clermont-Ferrand le 24 mai. Parmi les usagers, les avis sont partagés. Aline explique : "Ça me rassurerait. Il y aurait moins d’ennuis de sécurité. On se ferait moins aborder." 

Adrien, lui, est plus sceptique : "J’ai des copains, je suis toujours avec eux, on n’est jamais seul. Il y a toujours du monde à la gare, je trouve que c’est assez sécurisé." Faustine ajoute : "Je ne me sens pas forcément en sécurité parce qu'on voit beaucoup de faits divers dans les gares. Entre les agressions, les vols à l'arrachée…"

Pour faire diminuer la délinquance, la Région Auvergne-Rhône-Alpes investit dans un plan de sécurité renforcée. Au programme notamment, plus de caméras de surveillance donc, une hausse des effectifs de la sûreté ferroviaire et l'installation de bornes d'appel d'urgence, comme celle déjà en place à Valence.

Emmanuel Fernex de Mongex, directeur régional de la sûreté ferroviaire, explique : "L'installation d'une borne d'appel d'urgence permet en cas de problème d'appuyer sur un bouton relié au centre régional de surveillance des transports à Lyon, qui dépend également de la sureté ferroviaire. Quand on décroche, on est relié à la caméra donc on voit en temps réel ce qui se passe."

À la gare de Riom, le projet se met en place pour une phase expérimentale de 6 mois. Le président de Région Laurent Wauquiez (LR) indique : "L'idée c'est d'avoir le retour des voyageurs, de la SNCF, des équipes de police, et qu’ils nous disent ce qu’on peut améliorer ou nous donnent de nouvelles idées. On teste quelque chose pour ensuite l’améliorer en fonction des retours du terrain." 

L'objectif est ensuite de se développer jusqu'aux grandes gares comme celle de Clermont-Ferrand pour un budget régional total de 10 millions d'euros.

-Propos recueillis par Marie Le Bobinnec pour France 3 Auvergne

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité