• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Thierry Courtadon installe ses dentelles de pierre dans les jardins du Palais Royal

© MaxPPP
© MaxPPP

Avec de la pierre volcanique de Volvic, l'artiste auvergnat Thierry Courtadon crée d'étonnantes sculptures aériennes, exposées jusqu'à fin novembre dans les jardins du Palais Royal, à Paris. 

Par Alice Robinet

À côté des célèbres Colonnes de Buren sont actuellement installées, depuis début septembre, vingt oeuvres monumentales de Thierry Courtadon, composées de soixante tonnes de pierre de Volvic. L'exposition est intitulée " Une pierre dans mon jardin".

"La pression n'était pas de façonner les oeuvres, mais d'habiter l'espace, ces deux hectares de jardins et l'architecture qui se trouve autour " explique le sculpteur Auvergnat Thierry Courtadon

"Il est arrivé un jour avec une pierre sous le bras", se remémore amusée Sylvie Vial, administratrice du Domaine du Palais-Royal - Centre des Monuments Nationaux.

"Puis j'ai vu ce travail absolument phénoménal, parce que je sais à quel point cette pierre est difficile à travailler, dure et extrêmement fragile. Il sculpte sur le devant et évide par l'arrière jusqu'au point de rupture. Il n'y a que sa main qui le sait." 

Grand-Format : Les sculptures en pierre de Volvic du sculpteur Thierry Courtadon exposées dans les Jardins du Palais Royal
Cante Brigitte, Pastural Laurent, Janin Laurent, Bonnetot Sébastien.

 

Sur le même sujet

Haute-Loire : il faut sauver le busard cendré

Les + Lus