Dans le Puy-de-Dôme, des rendez-vous en plus pour vacciner le week-end

Dans le Puy-de-Dôme, six centres de vaccinations ont exceptionnellement ouvert leurs portes samedi 6 mars pour accueillir les personnes éligibles. Du personnel infirmier en activité ou à la retraite s'est porté volontaire pour vacciner.

L'ouverture exceptionnelle du centre de vaccination de l'hôpital de Thiers samedi 6 mars a permis d'injecter 80 doses
L'ouverture exceptionnelle du centre de vaccination de l'hôpital de Thiers samedi 6 mars a permis d'injecter 80 doses © Romy Ho A Chuck - France 3 Auvergne

Eva est sage-femme à l'hôpital de Thiers, mais ce samedi 6 mars, elle est venue pour une activité différente de son quotidien : vacciner contre le Covid. Pour cette ouverture exceptionnelle du centre de vaccination, elle n'a pas hésité à se porter volontaire. "Je pense que c'est important de venir donner un coup de main pour que tout le monde puisse avoir un vaccin. Et puis j'étais en repos aujourd'hui, donc j’avais le temps !"

Des infirmières à la retraite sont aussi venues à la rescousse. Ces renforts sont indispensables pour mener à bien l'accélération du programme vaccinal, pour désengorger les centres et permettre à des personnes de trouver une place : "Ça faisait au moins une semaine que je cherchais une place sur Clermont" explique Michèle, une des vaccinées du jour. "J'ai fait Riom, Issoire, tout était complet, et là j'ai pu avoir Thiers."

Une dotation supplémentaire pour faire face

Tout au long de la journée, la salle d'attente n'a pas désempli mais l'hôpital a pu gérer l'afflux grâce à de nouvelles livraisons de doses. "On a pu avoir une dotation supplémentaire d'un autre vaccin, le vaccin Astra Zeneca alors que d'habitude, on vaccine plutôt avec le vaccin Pfizer"explique Sébastien Retord, directeur-adjoint de l'hôpital de Thiers et Ambert. "Donc on a pu organiser aujourd'hui ces 80 injections supplémentaires sur l'hopital de Thiers."

45.000 doses injectées à ce jour dans le Puy-de-Dôme

Près de 2 000 nouveaux rendez-vous supplémentaires ont été pris dans les six centres ouverts pour cette journée. "Nous déclinons la stratégie nationale telle que présentée par le premier ministre et ça s'accélère" précise Etienne Kalalo, sous-préfet de l'arrondissement de Thiers. "Dans le Puy-de-Dôme, nous sommes aujourd'hui à plus de 45.000 injections, ce qui représente à peu près 30.000 personnes qui ont reçu la première dose et 15.000 qui ont été vaccinées pleinement."

Le Centre hospitalier de Clermont-Ferrand poursuivra l'opération en ouvrant dimanche 7 mars toute la journée.

Dans le Puy-de-Dôme, des rendez-vous en plus pour vacciner le week-end

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société covid-19