• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Puy-de-Dôme : la piscine de Thiers fermée définitivement

Vendredi 21 juin, dans un communiqué, le maire de Thiers, dans le Puy-de-Dôme, Claude Nowotny, a annoncé la fermeture définitive de la piscine municipale. / © Sandrine Montero / France 3 Auvergne
Vendredi 21 juin, dans un communiqué, le maire de Thiers, dans le Puy-de-Dôme, Claude Nowotny, a annoncé la fermeture définitive de la piscine municipale. / © Sandrine Montero / France 3 Auvergne

Vendredi 21 juin, dans un communiqué, le maire de Thiers, dans le Puy-de-Dôme, Claude Nowotny, a annoncé la fermeture définitive de la piscine municipale. Fermée depuis février, elle « représente un danger grave pour ses usagers et son personnel ».
 

Par Catherine Lopes

La décision est tombée comme un couperet vendredi 21 juin. Fermée depuis le 18 février, la piscine municipale de Thiers, dans le Puy-de-Dôme, ne rouvrira pas. Dans un communiqué, le maire de la commune, Claude Nowotny, explique : « Comme on devait s'y attendre, le deuxième avis technique et de contrôle attendu a confirmé le premier du début du printemps, indique la municipalité. Face aux importants désordres constatés sur la couverture du bâtiment et les fondations du bassin d'eau, il est confirmé que la piscine représente bien un danger grave pour ses usagers et son personnel ». 

250 000 euros insuffisants

Il poursuit : « Malheureusement, les 250.000 euros de travaux engagés depuis 2014 n'ont pas permis de faire durer plus longtemps cet équipement vieux de 45 ans dans l'attente de l'ouverture du futur centre communautaire aquatique d'Iloa dont l'ouverture est prévue en 2021. ll aurait été nécessaire d'engager des travaux pour une durée d'un an pour un budget très lourd de 1,5 million d'euros HT (sans financement extérieur) pour une ouverture au public de moins d'un an ».

Des abonnements remboursés

Pour trouver une piscine couverte aux alentours, il faut se rendre à Billom, Lempdes ou Bellerive-sur-Allier près de Vichy, soit à une bonne trentaine de minutes de la cité coutelière en voiture, voire plus. Le communiqué indique que les douze agents municipaux y travaillant ont pu être repositionnés sur d’autres missions et que « les rencontres avec les clubs sportifs et les établissements scolaires ont permis de trouver des solutions transitoires très partielles face au vide que représente une piscine intercommunale ».
Enfin, la ville de Thiers « a pris la décision de rembourser les abonnements des activités municipales (Aquabike, Aquaphobie, écoles de natation) au prorata du temps passé, ainsi que les abonnements de tickets d’entrée non utilisés. La période d’ouverture de remboursement de ces titres est ouverte jusqu’au 31 août 2019 ».
 



 

Sur le même sujet

Dimanche en Politique - La table de Vailhac

Les + Lus