Cet article date de plus de 7 ans

Le quartier des Granges d'Échirolles n'a pas oublié Sofiane et Kévin

Il y a un an, le 28 septembre 2012, décédaient Sofiane et Kévin, sous les coups de jeunes venus du quartier de La Villeneuve à Grenoble. La rixe avait éclaté pour une histoire de "mauvais regards". Dans le quartier des Granges, personne n'a oublié les deux jeunes hommes qui étaient très appréciés.
Une stèle en l'honneur de Kévin et Sofiane trône toujours dans le quartier des granges à Échirolles.
Une stèle en l'honneur de Kévin et Sofiane trône toujours dans le quartier des granges à Échirolles. © France 3 Alpes
À Échirolles, le quartier des Granges s'est réveillé meurtri le 29 septembre 2012. La veille, deux jeunes amis étaient assassinés sauvagement par une bande de jeunes du quartier voisin. Un an après, l'enquête suit sont cours. Les responsabilités sont difficiles à définir tant les protagonistes sont nombreux et se renvoient la balle.

À Échirolles, les proches des deux garçons décédés, à seulement 21 ans, attendent que justice soit faite. Une stèle, installée au coeur du Parc Maurice Thorez, indique désormais le lieux où les deux jeunes hommes sont tombés. Les habitants du quartier n'ont pas oublié ce terrible fait divers. Pour beaucoup, une certaine solidarité est née du drame. Comme souvent, le pire laisse aussi entrevoir le meilleur. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers criminalité