Cet article date de plus de 4 ans

Renaudie, un quartier de "la désolation" pour des habitants de Saint-Martin-d'Hères (Isère)

Profitant d'une visite du maire de Saint-Martin-d'Hères "sur le terrain", une équipe de France 3 Alpes a pu rencontrer des habitants du quartier Renaudie. Très inquiets quant à son devenir, ils ont même baptisé une rue "de la désolation". 

Les habitants s'expriment devant le maire à Saint-Martin-d'Hères
Les habitants s'expriment devant le maire à Saint-Martin-d'Hères © Maxence Regnault
Ce samedi 30 avril, devant la maison de quartier Louis Aragon, les habitants du quartier Renaudie se sont réunis face au maire David Queiros (PCF). Dans une lettre ouverte qu'ils qualifient "d'appel au secours", ils ont énuméré leurs nombreuses doléances.

La rue de la désolation, dans le quartier Renaudie (Saint-Martin-d'Hères)
La rue de la désolation, dans le quartier Renaudie (Saint-Martin-d'Hères) © France 3 Alpes
Trafic de stupéfiants, rodéos nocturnes de motos, cambriolages... Leur quotidien dans cette "rue de la désolation" s'apparente souvent à un mauvais film de gangster. En plus de cette insécurité grandissante, les logements sont insalubres à cause du manque d'entretien de la part du bailleur social, l'OPAC. Selon les habitants, rien n'est fait pour lutter contre cette dégradation qui dure depuis des années.

Infiltrations, trous dans le mur ou encore boîtes aux lettres abîmées par des délinquants, les immeubles se vident peu à peu, et une cinquantaine de logements sont vacants. 

La municipalité entend les plaintes, mais assure manquer de moyens, et notamment policiers. Des réaménagements sont toutefois prévus, mais semblent dérisoires pour les habitants de ce quartier laissé à l'abandon. 

Reportage Maxence Regnault et Joëlle Ceroni
durée de la vidéo: 02 min 08
La rue "de la désolation" à Saint-Martin-d'Hères

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société