Cet article date de plus de 8 ans

Les reptiles s'exposent à Grenoble

La preuve qu'ils nous fascinent, les reptiles et même les araignées sont de plus en plus "domestiqués". Serpent, iguane, insectes, tarentule sont exposés et expliqués à l'occasion d'une petite exposition qui se tient en ce moment à la Caserne de Bonne de Grenoble 
Que mange un iguane ? De la salade, des courgettes... et de la banane.
Que mange un iguane ? De la salade, des courgettes... et de la banane.
Une mini forêt tropicale au coeur d'une jungle commerciale. Une exposition à vocation pédagogique, pour casser les clichés et les peurs. Une initiative de l'association de Loire atlantique Inf-Faune, qui oeuvre depuis 17 ans pour la compréhension du monde animal, particulièrement les faunes méconnues comme les reptiles, les amphibiens ou les insectes.

"Apprendre à découvrir ces animaux, c'est savoir qu'ils existent, c'est déjà commencer à protéger notre environnement", explique Philippe Gillet, herpétologue. "Si nous voulons que notre descendance survive, commençons à apprendre à vivre en symbiose avec les animaux que nous ne connaissons pas". Philippe Gillet sillonne les centres commerciaux de l'hexagone pour aller à la rencontre du public et leur faire découvrir ses "bêtes" à sang froid.

Herpétologue, c'est quoi ? Le mot désigne le spécialiste de l'herpétofaune, les reptiles et les amphibiens. L'étude de cette population est un excellent et terrible indicateur de la dégradation de l'environnement. 



Une petite exposition de reptiles à voir jusqu'au 11 mai à la Caserne de Bonne, à Grenoble. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature sciences environnement