Ardèche : "Gazole en panne", Stéphane ferme sa station-service face à la flambée des prix du carburant

Publié le
Écrit par Faustine Magnetto .

Stéphane Sabadel, gérant d’une concession automobile à Viviers, a décidé de fermer son unique pompe à essence face à la flambée des prix du carburant.

« Gazole en panne » peut-on lire sur l’unique pompe à essence de la concession automobile de Stéphane Sabadel à Viviers. Face à la flambée des carburants, le gérant a décidé de fermer son unique pompe à essence depuis le lundi 7 mars.

« En moins d’une semaine passer de 1,86 euros le litre à 2,40 c’est impossible à réaliser » s’indigne Stéphane. Pour le gérant de la station familiale, il était indécent de vendre à ses clients de l’essence à ce prix. « Je ne me voyais pas vendre du gazole à plus de 2 euros » insiste le patron de la station ardéchoise.

« Ce n’est pas justifié de répercuter cela sur ma clientèle »

En attendant que les prix baissent, la pompe est donc à sec. Un geste politique pour Stéphane Sabadel : « je trouve que ce n’est pas justifié de répercuter cela sur ma clientèle (...) J’aimerais qu’il y ait une prise de conscience collective de la situation dans laquelle on est. Que ça emmène une réflexion des politiques et des distributeurs de carburants et que la France rurale ne soit pas oubliée ». 

Du côté des utilisateurs croisés à la station tous ne sont pas du même avis. « Pour les gens qui habitent là c’est dommage parce qu’il faut aller jusqu’à Montélimar. Ça fait des frais supplémentaires pour aller faire son plein d’essence » regrette une cliente.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité