Campagne municipale 2020 : Agnès Marion (RN) candidate à la mairie de Lyon

Agnès Marion candidate RN à la mairie de Lyon / © Joël PHILIPPON/PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP
Agnès Marion candidate RN à la mairie de Lyon / © Joël PHILIPPON/PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

La candidate RN, Agnès Marion vise le siège de maire de Lyon aux prochaines élections municipales. Cette jeune quadra, mère de famille, reprend les thèmes traditionnels de son parti et s'érige comme un rempart au macronisme.

Par Olivier Denoyelle

Agnès Marion se présente à la mairie de Lyon sous l'étiquette RN. Cette quadragénaire est mère de 6 enfants. Elle a été attachée de presse de la fédération régionale du rassemblement national. Depuis 2016, elle est l'une des 10 conseillères régionales RN.
Celle qui incarne à Lyon la nouvelle génération du RN est créditée depuis octobre dernier dans les sondages entre 8 et 10% des intentions de votes.
 
 

Une alliance avec deux autres partis contre la macronisme

Pour ces élections, elle est parvenue à rassembler sur une même liste des candidats du rassemblement national, de la droite populaire chrétienne et de la droite populaire (le parti de Thierry Mariani, ancien ministre des transports de Nicolas Sarkosy). "Nous avons une dynamique de rassemblement qui nous laisse augurer de bons scores (...). Ce sont des partis fondateurs de l'UMP et des Républicains" déclare la candidate. 
Selon elle,  Etienne Blanc"choisi de discuter avec Gérard Collomb et (...) a  fait le choix du macronisme municipal.

L'identité : un thème de campagne traditionnel du Rassemblement National

"L'identité c'est quelque chose d'important, c'est ce qui fait que nous pouvons vivre ensemble en ayant un référent commun. L'identité, nous l'avons héritée. Ce n'est pas n'importe quelle ville. On n'est pas interchangeable. Aucun Lyonnais n'a envie que la ville devienne un musée à ciel ouvert pour bobos avec des loyers insupportables."
Autre chapitre abordé lors de cette interview : l'Islamisme dans les quartiers. Agnès Marion sous-entend que dans le 8e arrondissement et dans la périphérie de Lyon, l'islamisme est bien présent.  Elle déclare avoir adressé à Gérard Collomb -maire de Lyon et ancien ministre de l'Intérieur-  une lettre ouverte dans laquelle elle lui demande de dévoiler la localisation de ces quartiers. Pour elle, lutter contre l'Islamisme est une priorité absolue.
 

Des listes bouclées pour les élections municipales et métropolitaines

Pour se présenter dans tous les arrondissements de Lyon, il faut 221 candidats. Agnès Marion affirme que, dès ce soir, les 9 listes complètes pour les municipales ont été déposées en préfecture. Pour les élections métropolitaines, les 14 circonscriptions seront également couvertes.

Sept autres listes sont en compétition dans la capitale des gaules

>> Georges Képénékian (dissident LREM)
>> Yann Cucherat (LREM)
>> Sandrine Runel (PS)
>> Grégory Doucet (EELV)
>> Etienne Blanc (LR)
>> Nathalie Perrin-gILBERT (App.LFI)
>> Denis Broliquier (Centristes)

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus