Dans le Rhône, la vaccination Covid "prioritaire" ouverte à de nouvelles professions

Après les pompiers, les policiers, les enseignants de plus de 55 ans, la vaccination dite prioritaire concerne désormais la plupart des conducteurs et livreurs, les agents d'entretien et les professionnels des métiers de bouche.

Les plus de 50 ans peuvent bénéficier de la vaccination depuis ce lundi 10 mai.
Les plus de 50 ans peuvent bénéficier de la vaccination depuis ce lundi 10 mai. © Patrick T. FALLON / AFP

C'est au centre de formation des pompiers du SDMIS à Saint-Priest que sont conviés à compter du 23 avril tous les professionnels qui peuvent bénéficier de vaccination accélérée. Il s'agit toujours des plus de 55 ans, mais ces derniers peuvent profiter de coupe-fils qui leur permet d'accéder plus rapidement aux stands des lignes de vaccination.
Ces vaccinations prioritaires sont valables pour les personnels qui sont considérés comme les plus exposés dans la Métropole lyonnaise et le département du Rhône, indique la Préfecture dans un communiqué.
Les créneaux vont donc concerner les personnes les plus à risques de développer des formes graves de la maladie.

A condition d'avoir plus de 55 ans

Sont éligibles à ce dispositif lorsqu’ils ont plus de 55 ans les conducteurs de bus, les chauffeurs et livreurs sur courte distance ainsi que les conducteurs routiers. Chauffeurs de taxi, de VTC sont également concernés. Dans les transports publics (SNCF, transports urbains), les contrôleurs peuvent aussi se faire vacciner.
Autres familles professionnelles ayant accès à ces vaccinations prioritaires : les agents d’entretien (agents de nettoyage, éboueurs, ramassage et tri des déchets), les agents de gardiennage et de sécurité. Et puis la totalité des métiers de bouche (hors restauration bien-sûr) sont concernés, salariés comme gérants : les caissiers, les employés de libre-service, les vendeurs de produits alimentaires dont les bouchers, les charcutiers, les traiteurs, les boulangers, les pâtissiers.
Enfin, figurent dans la liste du ministère du Travail les salariés des abattoirs et des entreprises de transformation de viande, et les employés des pompes funèbres.

Conducteurs, transports publics, commerces de bouche et pompes funèbres

Le centre de vaccination accueillera les professionnels éligibles les 23, 24 et 30 avril de 8h30 à 17h30, après prise de rendez-vous sur Doctolib. Ils peuvent se faire vacciner sur présentation d’une pièce d’identité et d’un justificatif d’éligibilité : carte professionnelle (pour les fonctionnaires notamment), déclaration sur l’honneur et bulletin de salaire pour les autres salariés.
Ces professionnels pourront bien entendu aussi continuer, dans le cadre du droit commun, à se faire vacciner en ville, grâce à la mobilisation des médecins et des pharmaciens.
Lorsqu’ils ont plus de 60 ans, ils sont également éligibles à la vaccination en centres de vaccination par Pfizer et Moderna.

Pour rappel, les professionnels éligibles à ce dispositif depuis la semaine dernière, lorsqu’ils sont plus de 55 ans sont les professeurs des écoles, collèges, lycées, les ATSEM (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles), les agents au contact des élèves en école, collège, lycée, les AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap), les professionnels de la petite enfance – dont les assistants maternels.
Également depuis une semaine les professionnels de la protection judiciaire de la jeunesse et les professionnels de la protection de l’enfance, les forces de l'ordre, les surveillants pénitentiaires  et les douaniers de la branche surveillance.

Dans la région, 1,5 million de personnes ont reçu une première dose de vaccin. Dont 330 000 dans le Rhône.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société covid-19