Le député LREM du Rhône Thomas Gassilloud rejoint le groupe "Agir Ensemble" à l'Assemblée nationale

Sept députés quittent le groupe LREM à l'Assemblée nationale pour rejoindre un 10ème groupe "Agir Ensemble". Parmi eux, le député du Rhône Thomas Gassilloud.

Il a été élu député en 2017 dans la dixième circonscription du Rhône.
Il a été élu député en 2017 dans la dixième circonscription du Rhône. © IP3 PRESS/MAXPPP
Thomas Gassilloud, député du Rhône, quitte les rangs du groupe LREM de l'Assemblée nationale. Avec six autres députés marcheurs, il ont décidé de rejoindre le groupe "Agir Ensemble". Ce mardi 26 mai, un 10ème groupe a vu le jour au sein de l'hémicycle. Un record sous la Vème République. Il est présidé par Olivier Becht et rassemble des députés du groupe LREM et du groupe UDI-Agir. Le groupe composé de 17 membres, se présente comme "constructif". C'est à dire qu'il ne se positionne pas dans l'opposition. 
 

La création du groupe Agir Ensemble vient incarner et donner une voix à une sensibilité politique libérale, humaniste, sociale et européenne qui doit pouvoir s'exprimer pleinement au sein de la majorité actuelle, explique le nouveau groupe dans un communiqué.


Renforcer la majorité

Si le député du Rhône Thomas Gassilloud a officiellement quitté le groupe LREM de l'Assemblée nationale, il tempère : "je suis toujours un député En Marche mais d'un groupe créé avec d'autres députés. Je ne pars pas, je reste dans la majorité, en soutien au président de la République." Pour lui, la création de ce groupe permet même de renforcer la majorité.
 

La création de ce groupe permet de conforter numériquement LREM, car il n'est pas seulement composé de députés En Marche mais d'autres groupes, explique-t-il.
 

En effet, sur les 17 membres, 10 députés ne viennent pas du groupe LREM, 9 viennent du groupe Agir-UDI. Le député du Rhône affirme qu'il continue à travailler avec le groupe LREM, notamment lors des réunions intergroupes avec le Modem. Le groupe Agir Ensemble l'a d'ailleurs confirmé dans un communiqué, il souhaite représenter “le troisième pillier de la majorité” aux côtés de LREM et du Modem. “


Travailler à plus petite échelle

Alors pourquoi quitter le groupe de la majorité pour en rejoindre un qui soutient, lui aussi, la politique du gouvernement ? Thomas Gassilloud justifie son choix par la volonté "de trouver un fonctionnement plus agile, en complément du groupe LREM plus massif et donc parfois moins réactif." L'élu souhaite désormais travailler dans un groupe plus petit, en appartenant toujours à la majorité.
 

La gestion de la crise du Covid-19 impose des organisations différentes, notamment pour mener à bien les projets de réforme, il faut donc faire preuve d'inventivité, complète-t-il.


De moins en moins de députés dans le groupe LREM

La création du groupe Agir Ensemble intervient une semaine après l'apparition d'un neuvième groupe à l'Assemblée. Il avait fait perdre sept membres au groupe LREM et la majorité absolue au parti présidentiel. Contrairement à Agir Ensemble, le groupe EDS ne se revendique pas de la majorité. Et, ne souhaite pas non plus appartenir à l'opposition.  Avec la création de ces deux groupes, les effectifs du groupe LREM tombent donc à 281 membres.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique la république en marche polémique société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter