Faute de naissances suffisantes, la maternité Natécia de Rillieux-la-Pape ferme ses portes

Publié le
Écrit par Faustine Magnetto .

Après cinq ans d’activité, la maternité privée ferme ses portes ce mercredi 1er juin. Les activités de l'établissement seront transférées vers une autre maternité du même groupe dans le 8eme arrondissement de Lyon.

Pas assez de naissances au sein de la maternité Natécia de Rillieux-la-Pape, tel est l’argument avancé par la direction pour justifier sa fermeture ce mercredi 1er juin. Les activités de la maternité seront transférées dans une autre maternité Natécia du groupe Noalys.

Tables d’accouchement, matériels biomédical, lits … les déménageurs étiquettent et transportent le matériel direction la maternité Natécia du 8ème arrondissement de Lyon. Certaines sages-femmes présentes sur place aident à l’organisation du transfert « le cœur serré ».

Pour Léa Gelsomino, cadre sage-femme, « c’est toute une histoire cette maternité, avec une équipe très soudée, très familiale. C’était une petite maternité comme il en reste peu dans la région et en France. Elle était de niveau 1, ce qui fait environ 500 accouchements ». Au total, une quinzaine de personnes travaillait au sein de l’établissement réputé pour la qualité de ses services.

Pas assez de naissances

En 2017, Natécia reprend la direction de la maternité de la polyclinique. Cependant, le nombre d’accouchements ne cesse de baisser.  « Le secteur de Rillieux-la-Pape qui s’étend qui s’étend jusque dans la plaine du l’Ain qui remonte par la Bresse et retombe sur la vallée de la Saône représente à peu près 2500 accouchements. Et donc le fait de faire que 400, ne nous a pas permis de convaincre la majorité des mamans de faire confiance à une petite maternité. On les comprend la sécurité passe avant tout pour une jeune maman » souligne Jean-Loup Durousset, PDG groupe Noalys.  

Avant de quitter les lieux, l’équipe qui avait lancé une pétition contre la fermeture, a laissé sa trace à la craie sur l’un des murs de la maternité : « C’était notre histoire ».  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité