Grève dans les raffineries : réquisition aussi pour des salariés grévistes de Total à Feyzin

La réquisition de salariés grévistes concerne à partir de 14h, ce lundi 17 octobre, le site Total de Feyzin. La pénurie de carburant provoquée par le mouvement de grève touche près de 40 % des stations services d'Auvergne-Rhône-Alpes. Un seuil suffisamment critique, selon le gouvernement, pour justifier la nécessité de cette réquisition. Les syndicats qui maintiennent l'appel à la grève pourraient contester en justice cette décision.

Ce lundi matin, sept salariés réquisitionnés du site de Feyzin étaient en train d'être prévenus. La réquisition a été annoncée par Agnès Pannier-Runacher, la ministre de la Transition énergétique lors d'une visite d'une raffinerie à Gennevilliers à côté de Paris. Dans la région cette décision a surpris, car en fin de semaine dernière la préfecture du Rhône ne jugeait pas la situation préoccupante sur le plan de l'approvisionnement.

Dans un communiqué publié ce matin, le préfet du Rhône justifie d'ailleurs sa décision de réquisition par le risque de troubles à l'ordre public plus que par la pénurie de carburant elle-même.

Cela fait trois semaines maintenant que les mouvements de grève et de blocage des raffineries et dépôts ont commencé sur les sites de Total et Esso. La conséquence c'est exactement 37,8 % de rupture d'approvisionnement pour les stations services en AURA. De quoi justifier selon la ministre, la réquisition de sept salariés de Total dans la région, après ceux de la raffinerie des Flandres à côté de Dunkerque.

A 6h00 ce matin, à Feyzin, la grève a été reconduite par les équipes présentes sur le site. De quoi conforter la CGT dans sa  position de maintenir la revendication de 10% d'augmentation alors que les syndicats CFDT et CGC ont signé un accord à +7% avec la direction de Total.

Pour la CGT, la réquisition des grévistes s'apparente à une entrave au droit constitutionnel de grève . Et le syndicat pourrait entamer des actions en justice contre ces réquisitions comme cela a été fait ailleurs.

Notre carte pour suivre les ruptures de stock de carburants

Dans l'attente de la mise en œuvre de ces réquisitions, la pénurie de carburants s'accentue dans notre région. Pour suivre les ruptures de stock dans les stations-service d'Auvergne-Rhône-Alpes comme de toute la France vous pouvez consulter notre carte interactive. Mise à jour toutes les demi-heures, elle est réalisée à partir des informations diffusées par le gouvernement sur le site prix-carburants.gouv.fr. Les stations s'affichent en rouge quand ni gazole ni essence ne sont disponibles. Pour les autres stations, le type de carburant disponible est indiqué ainsi que la date de mise à jour.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité