Guerre en Ukraine : Une association de Saint-Pierre de Chandieu organise l'arrivée de 50 réfugiés ukrainiens

"Les joyeux petits souliers" est une association qui permet à des enfants ukrainiens de venir en France depuis des années. Les bambins viennent présenter des danses folkloriques. Un bus avec une cinquantaine de personnes originaires de Lviv, dans l'ouest du pays, est en route pour Saint-Pierre de Chandieu.

Anne-Marie Galayda est présidente de l’association "Les joyeux petits souliers", elle est à l'origine de la collecte de vêtements et de produits de première nécessité organisée sur la commune de Saint-Pierre de Chandieu.

Elle explique quels sont les besoins et les derniers préparatifs avant l'arrivée de 57 ukrainiens, principalement des enfants et leurs mamans.

De quoi avez-vous besoin, en priorité?

"Aujourd’hui, ce sont les denrées alimentaires et les produits de première nécessité dont nous avons besoin.

C’est vrai qu’il y a une forte affluence, les habitants ont réagi, il y a une très forte solidarité. Nous avons reçu des vêtements, des produits d’hygiène, de la pharmacie et des médicaments, tout ça s’organise au fur et à mesure."  

Où partent les dons ?

"Les dons vont partir dans la ville de Lviv qui se situe à 60 km de la frontière polonaise, auprès de l'école de danse Veseli Cherevychky créée en 1991 par 2 chorégraphes. Cette école compte 450 enfants, danseurs et chanteurs de 3 à 22 ans." 

D’autres collectes sont prévues ?

"Oui, d’autres collectes seront organisées, car il y a un bus qui va arriver d’ici la fin de la semaine avec 57 personnes en provenance de Lviv. On a appris qu’il avait pu passer la frontière polonaise, il est déjà en Europe, c’est un grand soulagement.

Comme le bus va repartir à vide, nous allons en profiter pour le charger de tous ces vêtements, de tous ces produits."

Qui sont les réfugiés qui sont dans le bus? 

"Ce sont des enfants qui sont à l’école de danse Veseli Cherevychky. Ces enfants font des tournées en France, les familles (de Saint-Pierre de Chandieu) les connaissent, elles ont l’habitude en France de les héberger. En revanche, cette fois, ces enfants  seront accompagnés de leurs frères et sœurs, leur mère.

Les papas n’ont pas pu sortir du pays, les hommes entre 18 et 60 ans ne peuvent plus sortir d’Ukraine."

Comment vont-ils être accueillis?

"On s’organise avec l’association pour éviter de les séparer et les mettre dans les familles de Saint-Pierre de Chandieu."

Charente maritime, Tarn, Gironde, Vendée, l'association qui organise les tournées des enfants a d'autres points de chutes que Lyon. Si les hébergements disponibles n'étaient pas suffisants ou pas assez grands. 

Anne-Marie Galayda reste en contact avec les autres régions de l'association.

Pour tous renseignements concernant les collectes ou l'hébergement :  lyon.lviv.jps@gmail.com 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité