Le centre de vaccination de Bron (Métropole de Lyon) croule sous les demandes de rendez-vous

Depuis l'intervention d’Emmanuel Macron, la demande de vaccination monte en flèche et la métropole de Lyon ne fait pas exception. Pour les grands centres comme celui de Gerland, pas encore d'embouteillage. Pour les petits centres gérés par les municipalités en revanche la demande se fait pressante.

Au centre de vaccination de Bron, dans la métropole de Lyon, on vous ouvre même la porte! A gauche les vaccinations sur rendez-vous, et à droite les inscriptions. Et là, les délais s'allongent... A l'intérieur le téléphone ne cesse de sonner.

Le centre de Bron a ouvert dès la fin du mois de janvier, aussi l'organisation est au point : en rouge le nombre d'injections est indiqué sur un tableau, 210 ce jeudi 15 juillet. L'ensemble des personnels d'accueil sont des agents municipaux. "On a mis à disposition à la fois le personnel municipale", explique le maire (LR) de Bron, Jérémie Bréaud "il y a environ 10 agents à travailler dans ce centre de vaccination, et on travaille avec un réseau de personnel du secteur médical et paramédical. On peut monter jusqu’à 1300 doses par semaine."

 Pour l’instant le centre de vaccination de Bron reçoit 1000 doses par semaine, mais Jérémy Bréaud annonce pouvoir en faire plus "maintenant, nous sommes dépendants de l’Agence régionale de Santé" conclut-il.

Côté vaccinations, les patients du jour, parfois très jeunes, avaient pris leur rendez-vous avant l'intervention du Président de la République. "Jusqu’à la semaine dernière les délais d’attente étaient entre 4 jours et une semaine, et actuellement pour une première injection, les délais d’attente sont à plus de 15 jours" précise le docteur Samir Al Mufti, médecin urgentiste.

17 000 injections ont été pratiquées ici depuis l'ouverture du centre de vaccination de Bron au mois de janvier dernier, qui n'est pas prêt de fermer ses portes.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité