Législatives 2017 : le Conseil constitutionnel valide l'élection d'Anissa Khedher (LREM)

Alexandre Vincendet, son concurrent LR dans la 7e circonscription du Rhône, contestait les résultats et dénonçait "de nombreuses irrégularités dans ce scrutin".

Par Loic Blache

Le "troisième tour" qu'il espérait au soir du second tour des élections législatives 2017 n'aura pas lieu. Le recours en annulation déposé par Alexandre Vincendet, candidat LR malheureux dans la 7e circonscription du Rhône, a été rejeté par le Conseil constitutionnel ce vendredi 8 décembre.


L'adversaire d'Anissa Khedher, la candidate LREM élue, pointait notamment des "pressions, menaces et agressions physiques [sur ses militants] de la part de proches de la candidate élue" et la diffusion d'un communiqué du maire de Bron (Rhône) appelant à voter pour Anissa Khedher.
 

Irrégularités

Dans leur décision, les juges ont rejeté ces deux demandes. Ils ont néanmoins reconnu des "irrégularités" au premier et au second tour de cette élection législative. Ainsi, au premier tour, 3 voix sont retirées de l’ensemble des suffrages exprimés et des résultats de la candidate élue ; au second tour, ce sont 15 voix. Mais cela n'affectant pas la "sincérité du scrutin", le Conseil constitutionnel confirme l'élection de la députée LREM.

Anissa Khedher remporte donc la 6e circonscription du Rhône avec 10.451 voix (50,53%), soit 236 suffrages de plus que son concurrent LR, Alexandre Vincendet.
 

 

Sur le même sujet

Le retour

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés