1er janvier 2015 : naissance de la Métropole de Lyon

Exit le Grand Lyon place à la Métropole! Au 1er janvier 2015, la Métropole de Lyon est née. Cette nouvelle entité se sépare du conseil général du Rhône et absorbe ses compétences: une innovation institutionnelle unique en France. Ce soir, rendez-vous dans le 19/20 Rhône-Alpes pour une page spéciale.

© France 3 RA

"Grand Lyon" : la mention "communauté urbaine" a disparu ....
"Grand Lyon" : la mention "communauté urbaine" a disparu .... © France 3 RA

Le Grand Lyon a disparu avec l'année 2014. La communauté urbaine et une partie du département du Rhône ont donné naissance à la Métropole. L'intercommunalité avait vu le jour le 11 décembre 1968. A l'époque, elle rassemblait 25 communes. Elle est ensuite devenue la Courly en 1977, puis le Grand Lyon en 1991, regroupant 59 communes. Ce n'est donc pas la première transformation que vit cette communauté de villes en plus de quarante ans. Petit rappel historique ci-dessous.... 
durée de la vidéo: 02 min 08
Lyon : de l'intercommunalité à la Métropole

Avec un périmètre profondément remanié, le département du Rhône devient le "nouveau Rhône" avec près de 438 000 habitants. Il dessinera un territoire essentiellement rural en forme de haricot autour des 59 communes de la nouvelle Métropole de Lyon dotée d'un statut de collectivité territoriale à part entière.
durée de la vidéo: 01 min 12
Zoom sur le "Nouveau Rhône"

La Métropole de Lyon cumulera les compétences d'aménagement de la communauté urbaine du Grand Lyon (habitat, voirie, planification territoriale, développement économique, etc.) et celles davantage centrées sur les personnes (insertion, famille, culture, etc.) d'un conseil général. Deuxième agglomération de France après Paris, elle rassemblera plus de 1,3 million d'habitants (dont 496 343 pour Lyon) et disposera d'un budget d'environ 3,5 milliards d'euros, soit autant que la région Rhône-Alpes. 
durée de la vidéo: 01 min 23
Les compétences de la Métropole de Lyon

Le nouveau conseil métropolitain sera élu au suffrage universel en 2020. D'ici là, c'est l'assemblée issue du vote communautaire de 2014 qui continuera de siéger.
La carte au 1er janvier 2015 avec la Métropole en rouge
La carte au 1er janvier 2015 avec la Métropole en rouge © France3 RA

 

Outre Lyon, dix grandes agglomérations deviennent au 1er janvier des métropoles, un nouveau statut qui doit faire d'elles les locomotives de la croissance et de l'emploi dans leur région mais aussi les aider à rayonner au-delà de l'Hexagone. Il s'agit de Bordeaux, Grenoble, Lille, Nantes, Rennes, Rouen, Strasbourg, Toulouse, auxquelles se sont ajoutées in fine Brest et Montpellier. Elles vont rejoindre Nice, seule métropole actuellement mais dont le statut va lui-même évoluer. Dotées d'un statut à part, les métropoles du Grand Paris et d'Aix-Marseille Provence verront le jour dans un an.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique réforme territoriale aménagement du territoire