Appel à un “déconfinement des luttes” : le Préfet interdit les manifestations au centre-ville de Lyon

Un appel à mobilisation pour le "Déconfinement des luttes" est lancé par quatorze organisations, parmi lesquelles des sections de gilets jaunes, pour samedi 16 mai 2020 à Lyon. / © MaxPPP
Un appel à mobilisation pour le "Déconfinement des luttes" est lancé par quatorze organisations, parmi lesquelles des sections de gilets jaunes, pour samedi 16 mai 2020 à Lyon. / © MaxPPP

Le préfet interdit les rassemblements le samedi 16 mai dans le centre-ville de Lyon. Cette interdiction survient après que des appels à manifestation aient commencé à émerger sur les réseaux sociaux. Un événement intitulé "Déconfinement des luttes" a vu le jour, sans être déclaré en préfecture.

Par Aude Henry

Face à l'apparition d'un appel à manifestation sur les réseaux sociaux pour ce premier week-end suivant le déconfinement, le préfet du Rhône a immédiatement réagi avec un arrêté d'interdiction de rassemblements au coeur de la ville de Lyon :
 

En dehors de tout cadre légal, cet appel à rassemblement intervient dans le contexte de
déconfinement progressif que nous connaissons. Il va à l’encontre des recommandations sanitaires gouvernementales et des autorités de santé, qui enjoignent à respecter strictement les gestes barrière, notamment la distanciation physique et à ne pas procéder à d’attroupement afin de limiter les risques de propagation du virus.
Par ailleurs, les commerces, et plus largement le monde économique, tentent difficilement de reprendre le rythme de leur activité. Cet appel à rassemblement créerait des difficultés supplémentaires à un secteur qui a besoin de solidarité et de l’appui de l’ensemble de la société pour se relever de la crise du COVID19.


Quel est le périmètre interdit ?

L'interdiction de rassemblement et de manifestation porte sur tout le secteur de la Presqu'île, compris entre le Rhône et la Saône, depuis la place Bellecour jusqu'à l'Hôtel de ville. Toute la rue piétonne Victor Hugo, du second arrondissement, est également incluse dans ce périmètre interdit.
 
© Préfet du Rhône
© Préfet du Rhône
 

Appel au "Déconfinement des luttes"

Quatorze organisations, dont des groupes de Gilets Jaunes, sont associées à la création d'un évènement sur Facebook.
Son intitulé ? 16 Mai : Déconfinement des luttes. Un rendez-vous est donné à 14 heures, place de la République à Lyon, au sein du périmètre désormais interdit par le préfet. Parmi les revendications présentées, il s'agit de dénoncer la gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus par le gouvernement.

Voici ce qu'il est écrit dans les détails de l'organisation de cet évènement :  

Le dé-confinement acté, retrouvons-nous tous dans la rue samedi 16 mai en respectant les gestes barrières (masque et distanciation physique). 
Descendons dans la rue pour demander des explications sur : le maintien des élections municipales malgré l’épidémie, le 49-3 durant une crise sanitaire d’envergure, la modification du code du travail, la mise en première ligne du personnel hospitalier sans matériel adéquat pour soigner les patients, ainsi que les caissières, éboueurs, livreurs, vigiles, les violences policières (...).


Un autre message invite les manifestants à s'auto-organiser "par groupe de 10 personnes maximum, en respectant les précautions sanitaires". A la veille de ce 16 mai 2020, un peu plus de 300 personnes se sont "inscrites en tant que participants", tandis qu'un peu plus de 2.000 se disent "intéressées".

Pour le préfet du Rhône, il n'est pas question de laisser se rassembler plusieurs centaines de personnes dans les rues du centre-ville de Lyon, puisque le déconfinement n'a pas sonné pour autant la fin de l'épidémie du Covid-19. Aucune précision sur le dispositif des forces de l'ordre qui sera mis en place n'a été communiquée.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus