“Arrêtez de jeter vos masques et vos gants n'importe où” on vous explique comment vous en débarrasser proprement

Marche à suivre pour jeter ses déchets sanitaires. / © Emilie Henny
Marche à suivre pour jeter ses déchets sanitaires. / © Emilie Henny

Depuis quelques jours, les éboueurs de la Métropole de Lyon s'insurgent contre les personnes qui jettent leurs masques et leurs gants n'importe où. Alors, on vous explique comment vous débarrasser de ce type de déchets.

Par Emilie Henny

Des masques tous les deux mètres dans certaines rues de la Métropole de Lyon... C'est le triste constat partagé par les éboueurs sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. Ils dénoncent ces actes d'incivilités, dangereux pour ceux qui nettoient les rues mais aussi pour l'environnement.


Comment se débarrasser de vos mouchoirs, masques et gants en toute sécurité. 

  • 1. Un sac poubelle à part
Tout d'abord, il faut placer ses mouchoirs, son masque ou ses gants usagés dans un sac poubelle dédié, résistant, et disposant d'un système de fermeture fonctionnel.
 
  • 2. Isoler pendant 24 heures.

Lorsque le sac est rempli, il faut le refermer et l'isoler pendant 24 heures.
 

  • 3. Jeter dans le sac des ordures ménagères
Après 24 heures, il doit être jeté dans le sac des ordures ménagères. Celui-ci pourra être ensuite jeté dans le conteneur commun. Ce sac ne doit pas être jeté dans la poubelle jaune des déchets recyclables. 


Un geste pour les éboueurs et la planète

David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon a d'ailleurs rappelé ces gestes à adopter. "Nous les avons tous applaudis pendant près de deux mois. Maintenant que nous sommes déconfinés, pour protéger nos éboueurs, respectez deux règles simples : jetez vos masques, gants et mouchoirs dans un sac séparé, conservé 24h à l’écart", a-t-il twitté.

Ne pas jeter les masques et gants par terre est non seulement un geste indispensable pour protéger la santé des éboueurs. Mais aussi pour protéger la planète. Car ces déchets sont très longs à se décomposer. Rien que pour un masque, il faut compter environ 450 ans. 

Le 5 mai dernier,  27 députés dont l'élu du Rhône, Thomas Rudigoz, ont interpellé le ministère de la Transition écologique et solidaire pour prendre en compte la question du recyclage des masques chirurgicaux et grand public.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus