Attaque au couteau à Villeurbanne : l'expertise psychiatrique ouvre la voie au procès

L'expert psychiatre de l'homme suspecté d'avoir poignardé un étudiant le 31 aout à Laurent-Bonnevay à Villeurbanne, a conclu à une altération de son jugement mais pas à une abolition. Cela ouvre la voie à un procès.

L'expertise psychologique est tombée pour l'homme suspecté d'avoir poignardé à mort un étudiant le 31 aout à Laurent-Bonnevay à Villeurbanne. L'expert a conclu à une altération de son jugement, mais pas à une abolition, selon RMC. Cela ouvre donc la voie à un procès.

Atteint de schizophrénie

Le suspect, d'origine afghane, avait affirmé avoir entendu des voix, avant de passer à l'acte. Dans le rapport psychiatrique, les experts expliquent que l'homme serait atteint de schizophrénie. Une pathologie aggravée par une consommation quotidienne de drogue (au moins dix joints par jours).Mais cela n'a pas suffit pour le déclarer pénalement irresponsable. Une contre expertise a cependant été ordonnée par les juges lyonnais.
 
 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité