Basket: l'Asvel éliminée par Sopron en quarts de l'Euroligue dames, fin de l'aventure européenne

Les basketteuses de l'Asvel-Lyon sont éliminées de l'Euroligue, malgré leur victoire contre les Hongroises de Sopron 75 à 62 vendredi 19 mars 2021. Une victoire insuffisante pour accéder au dernier carré. Leur succès à Sopron n'a pas été suffisamment large pour rattraper le revers de l'aller 94-66.

Basket: l'Asvel éliminée par Sopron en quarts de l'Euroligue dames (image prétexte)
Basket: l'Asvel éliminée par Sopron en quarts de l'Euroligue dames (image prétexte) © maxppp

Les basketteuses de Lyon-Villeurbanne sont éliminées quarts de l'Euroligue. Leur victoire ce vendredi 19 mars, en quart de finale retour d'Euroligue, contre les Hongroises de Sopron 75 à 62 n'a pas été suffisamment large. Avec un retard de 28 points avant le mach retour, l'ASVEL féminin était loin d'être le favori.

Les Lionnes quittent l'aventure de l'Euroligue au stade des quarts de finale mais soignent leur sortie avec une victoire, "une sortie par la grande porte. Une sortie avec les honneurs et de l'expérience engrangée lors de ce deuxième quart de finale consécutif de l'Euroligue", selon le club de Villeurbanne.

Les joueuses de Valéry Demory ont mené au maximum de 22 points au cours du 3e quart-temps, et ont pu espérer un moment réaliser une remontée dans ce match retour, mais elles ont vu les Hongroises revenir au score dans le quatrième et dernier quart-temps.

Lorsque la meneuse des Lyonnaises Ingrid Tanqueray a inscrit son lancer franc à la 27e minute, les coéquipières de Héléna Ciak ont bien cru qu'elles étaient en mesure de réaliser l'impossible. A ce moment du match retour, les Lionnes menaient 59 à 37, et il ne manquait que quatre points pour combler totalement l'écart du match aller et plus de 13 minutes à jouer. Mais les joueuses de Sopron ont pu revenir à une quinzaine de points de Lyon pour maîtriser l'écart et se qualifier pour leur deuxième Final 4 après 2018, lorsqu'elles avaient atteint la finale (défaite contre les Russes d'Ekaterinbourg).

Les 16 points de Marine Johannès, les 14 points de Héléna Ciak et les 12 points d'Aleksandra Crvendakic (assortis de 6 rebonds pour la Serbe), n'auront pas été suffisants.

L'Asvel, championne de France en titre (2019), disputait le premier quart de finale de son histoire en Euroligue et devra encore un peu patienter pour atteindre le Final 4 de la compétition reine du basket européen, objectif affiché depuis que Tony Parker est devenu actionnaire majoritaire et président du club en 2017.

Place désormais à la Ligue féminine, où l'Asvel traverse une passe difficile. Elle a perdu trois de ses quatre derniers matchs du Championnat de France. Pour ce retour au championnat de France, deux confrontations à domicile sont au programme la semaine prochaine, face à Lattes Montpellier mercredi (19h) et face à Tarbes dimanche (15h30). 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
asvel basket-ball sport