• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Brindas : la directrice du pensionnat condamnée pour violences sur mineurs

Elise Humbert, ex-directrice du pensionnat Notre Dame de Ste Espérance à Brindas a été condamnée pour "violences sur mineurs" par le tribunal correctionnel de Lyon. Interdite de toute activité éducative, elle devra indemniser les familles d'élèves qui s'étaient constituées parties civiles.     

Par Philippe Bette

L'affaire remonte à juin 2013. Elise Humbert, directrice du pensionnat Notre Dame de Sainte-Espérance à Brindas, est placée en garde à vue et interdite d'exercer à titre conservatoire. L'établissement est fermé sur décision préfectorale.      

Plusieurs parents d'élèves ont porté plainte contre elle pour "violences sur mineurs". On lui reproche des méthodes d'enseignement expéditives avec les enfants. Des manquements à l'hygiène ont été également relevés dans cet établissement catholique lors d'une inspection de l'Education nationale.
La directrice a été mise en examen et comparait finalement devant le tribunal correctionnel de Lyon  
  
 
Le jugement a été rendu mardi, cinq ans plus tard. Elise Humbert, aujourd'hui à la retraite, est reconnue coupable de "violences pour mineurs" et interdite de toute activité éducative pour 5 ans. Elle devra indemniser les parties civiles à hauteur de 5300 euros. Le ministère public, qui réclamait trois mois de prison avec sursis, n' a pas été suivi dans ses réquisitions. 

Le Journal "le Progrès" rapporte que l'ancienne directrice a été relaxée pour les "faits de privations de soins et d'aliments" pour lesquels les familles avaient également porté plainte.                   

Sur le même sujet

Rive de Gier : la tournée à la campagne d'un médecin de ville

Les + Lus