Cet article date de plus de 6 ans

Une "cellule emploi" pour aider les jeunes à trouver un travail

En 2013, la préfecture du Rhône avait créé une cellule emploi: un dispositif permettant à des jeunes de 18 à 25 ans, sans emploi, diplôme ou formation, de trouver un travail et un logement. Début mars, le gouvernement a décidé d'étendre ce dispositif à toutes les Zones de Sécurité Prioritaire.
© F3RA
Programme expérimental et dérogatoire , la "cellule emploi" inventée par  la préfecture du Rhône, a retenu l'attention du gouvernement. Il a décidé de généraliser cette expérience à l'ensemble des Zones de Sécurité Prioritaire sous le nom de "Pack 2e chance".

L'initiative avait été lancée en janvier 2013 par le préfet de région Jean-François Carenco. Elle consiste à aider des jeunes au bord de la rupture sociale à trouver des solutions en matière d'emploi, de formation ou encore de logement.
Ce dispositif avait été mis en place dans les 5 Zones de Sécurité Prioritaire (ZSP) de la métropole lyonnaise.

En deux ans, la cellule emploi a suivi une quarantaine de jeunes. 26 sont considérés aujourd'hui en bonne voie pour se réinsérer, 7 n'ont pas réussi, et les autres sont toujours en recherche de solutions.

Nous avons rencontré des jeunes qui ont bénéficié de ce dispositif.
durée de la vidéo: 06 min 11
Dossier: cellule emploi

Intervenant 1: Lyem Saadli
Intervenant 2: Sami Lakhdar
Intervenant 3: Jean-François Carenco - préfet de la région Rhône-Alpes
Intervenant 4: Jean-Bernard Coffy - retraité bénévole à la cellule emploi
Intervenant 5: Lyazid Belasri - délégué du préfet
Intervenant 6: AnaïsTournaux - éducatrice Protection Judiciaire Jeunesse
Intervenant 7: Yannick Lefèvre
Intervenant 8: Sandrine Nallet - directrice service marketing OPAC du Rhône


Une quinzaine d'entreprises de la grande distribution, des transports, mais aussi des banques... ont signé la charte "Entreprises et Quartiers". 
.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social emploi