Contrôle du pass sanitaire à partir d'août : le centre commercial de Lyon Part-Dieu craint "des kilomètres de queue"

Extension du pass sanitaire et contrôle à l'entrée des centres commerciaux à partir du mois d'août. A Lyon, les dirigeants du centre commercial Part-Dieu sont inquiets : ils redoutent des "kilomètres de queue" avant d'accéder aux centres commerciaux. Ils demandent un report de la mesure.
Contrôle du pass sanitaire à partir d'août : le centre commercial de Lyon Part-Dieu craint "des kilomètres de queue"
Contrôle du pass sanitaire à partir d'août : le centre commercial de Lyon Part-Dieu craint "des kilomètres de queue" © MAXPPP

A raison de 30 secondes par personne, une vérification du pass sanitaire avant d'accéder au centre commercial de Lyon Part-Dieu, génèrerait une queue de 17 kilomètres à la principale des 22 entrées du centre, a calculé le directeur Jean-Philippe Pelou-Daniel. Ce vendredi 16 juillet, quatre jours après les annonces du président de la République, le directeur du centre commercial du 3e arrondissement de Lyon a pris publiquement la parole.

Embaucher des dizaines de vigiles vaccinés

Lundi 12 juillet, le Président de la République a notamment annoncé que le pass sanitaire serait obligatoire pour accéder aux centres commerciaux de France dès le mois d’août. 

Au centre commercial Lyon Part-Dieu, la mise en oeuvre de cette mesure de vérification du pass sanitaire à l'entrée provoque des sueurs froides : elle impliquerait de recruter 70 à 80 vigiles supplémentaires, vaccinés, d'ici la fin du mois. Un défi "qui nous paraît impossible" au directeur. De plus, ces agents "ne sont pas habilités à procéder à des contrôles d'identité. Ils ne peuvent pas se substituer à des policiers," a relevé Jean-Philippe Pelou-Daniel,

Avec de longues files d'attente, la clientèle va-t-elle se reporter vers des commerces non soumis à cette obligation ? C'est une des craintes. Le centre commercial, "s'il retrouve des couleurs, est encore très très loin de ses niveaux de 2018 et 2019", a plaidé Jean-Philippe Pelou-Daniel devant la presse ce vendredi 16 juillet. "C'est une mesure discriminatoire", a-t-il estimé.

Demande de report au 15 septembre

Le directeur, qui était accompagné du président de l'association des commerçants du centre Eric Amsellem, a plaidé pour un report de l'application du pass sanitaire au 15 septembre. Pour lui, les contrôles devraient être "aléatoires" et "assurés par les forces de l'ordre".

"Ce qui a été décidé ne peut pas fonctionner", a-t-il ajouté, en dénonçant des mesures "prises dans la précipitation, sans concertation préalable, avec des délais inapplicables".

Le centre commercial Lyon Part-Dieu, propriété du groupe Unibail-Rodamco-Westfield (URW), accueille 75.000 personnes par jour en semaine. C'est le plus grand centre commercial d'Europe en centre-ville. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société