Coronavirus: OL Groupe doit renoncer à son premier festival de musique

OL Groupe, la holding cotée qui coiffe l'Olympique lyonnais, a annoncé mercredi l'annulation de son premier festival de musique, le Felyn Stadium Festival, élément important dans sa stratégie visant à réduire sa dépendance économique au football.
A Décines-Charpieu, le Groupama Stadium, enceinte sportive et événementielle de l'Olympique Lyonnais (archives)
A Décines-Charpieu, le Groupama Stadium, enceinte sportive et événementielle de l'Olympique Lyonnais (archives) © FTV
L'OL Groupe, holding du club de football lyonnais, a annulé ce mercredi 15 avril, son premier festival de musique : le Felyn Stadium Festival. Organisé en partenariat avec le groupe Vivendi, il devait se tenir les 19 et 20 juin prochains au Groupama Stadium de Décines-Charpieu (Métropole de Lyon).
 

Reporté à 2021

Cette manifestation est reportée pour cause de crise sanitaire aux 18 et 19 juin 2021, mais la programmation artistique est susceptible d'être modifiée, l'OL discutant actuellement avec les représentants des artistes prévus initialement pour les possibilités de report. Huit groupes ou artistes devaient se produire lors de ce premier festival, parmi lesquels DJ Snake, Shaka Ponk, Dadju et Red Hot Chili Peppers.


Interdiction des grands rassemblements jusqu'à mi-juillet

Cette décision est la conséquence de la décision du Président de la République, annoncée lundi au cours de son allocution télévisée, de prolonger l'interdiction des grands rassemblements jusqu'à mi-juillet. OL Groupe n'a encore annoncé aucune décision sur plusieurs concerts qui doivent également être organisés au Groupama Stadium, mais pour lesquels le club n'est pas organisateur, comme ceux de Rammstein ou de Paul McCartney.

 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
olympique lyonnais concerts culture musique covid-19 société