Dossier transports - Comment a évolué le trafic à Lyon en 20 ans ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Dolores Mazzola
© France 3 RA

Comment a évolué le trafic dans la ville de Lyon en 20 ans ? La ville est-elle encore synonyme de "bouchons" ? La mise en place d'un plan de déplacement urbain s'appuyant sur l'augmentation des transports en commun et de l'utilisation du vélo semble avoir changé la donne...  

Lyon connue comme la capitale des "bouchons"... gastronomiques et routiers ! Mais en deux décennies, la situation a changé. Ainsi, la part des déplacements effectués dans Lyon avec son automobile est passée de 53% à 42%. Une baisse sensible mais l'objectif affiché est de tomber à 35% en 2030. La voiture sera-t-elle bientôt bannie des centres urbains ? Pierre Hémond, conseiller métropolitain aux mobilités actives, n'est pas aussi radical mais une chose est certaine, "la Métropole ne veut plus d'autoroute urbaine". Le modèle "tout voiture" des années 60 semble avoir vécu. L'idée avancée aujourd'hui par les pouvoirs publics : le partage de la voirie notamment avec les cyclistes, les piétons et les usagers des autres modes doux de déplacements. Le règne de la voiture en centre-ville n'est cependant pas tout à fait terminé. Les systèmes d'auto-partage, notamment de voitures électriques, progressent.


Remplacer la voiture par le vélo : la voie royale ?
Lyon, qui a vu naître le système de vélo partage "vélov" en 2005, est l'une des agglomérations françaises les plus actives en matière de développement des modes de transport doux. L'agglomération n'en est encore qu'à 3% de déplacements à bicyclette mais c'est toujours deux fois plus qu'il y a 10 ans. Le défi: atteindre les 1000 kilomètres de pistes cyclables. 

Le dossier

durée de la vidéo: 03 min 07
Comment a évolué le trafic dans la ville de Lyon en 20 ans ? ©France 3 RA


Lire aussi :

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.