• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

L'Eglise catholique dans la tourmente (4/5) : enquête à Rome sur les silences des prélats

L'ouverture d'une enquête sur le Diocèse de Lyon pour "non dénonciation de crime" et la mise en cause du cardinal Barbarin suscite l'embarras au plus haut niveau de l'Eglise Catholique.Personne au Vatican ne souhaite s'exprimer officiellement sur cette affaire.    

Par Philippe Bette

Il ya quelques semaines, le pape Francois, interrogé sur la pédophilie dans l'Eglise répondait sans équivoque à la question d'un journaliste :

"Un évêque qui se contente de changer de paroisse un prêtre pédophile est inconscient"- Pape Francois -  


Et  d'ajouter "Il doit quitter l'eglise". Cette sentence sans appel ne visait pas personnellement le cardinal Barbarin , mais la réponse sonne étrangement, s'agissant de l'affaire Preynat , où l'Eglise lyonnaise est précisément suspectée d'avoir couvert un prêtre pédophile 

Pour savoir ce que pense  précisement le Vatican, Sylvie Cozzolino et et Laure Crozat se sont rendues à Rome. On n' a pas donné suite à leurs demandes d'interviews officielles. Le Vatican a pourtant mis en place des outils et des hommes pour lutter contre la pédophilie. Mais personne au Saint Siège ne veut s'exprimer d'une facon ou d'une autre sur l'affaire qui secoue le diocèse de Lyon et tout l'épiscopat français. Voici donc le quatrième volet de notre enquête : 

Pédophilie : la position du Vatican (Episode 4)
Nous sommes allés à Rome pour connaître la position du Vatican après l'ouverture d'une enquête sur le diocèse de Lyon à propos de l'affaire Preynat. Et le moins que l'on puisse dire ,c'est que l'Eglise catholique se montre particulièrement prudente sur le sujet.

            

  

A lire aussi

Sur le même sujet

Expérimentation de lutte contre l'ambroisie

Les + Lus