Euroligue: une nouvelle gifle pour l'Asvel Lyon Villeurbanne

L'Asvel Lyon-Villeurbanne a subi une lourde défaite (102-80) face à Efes Istanbul, vendredi 8 janvier 2021, lors de la 18e journée d'Euroligue. C'est la douzième défaite du champion de France sur la scène européenne.

Villeurbanne 08/01/2021 - L'Efes Istanbul a infligé une leçon à l'Asvel Lyon-Villeurbanne en Euroligue.
Villeurbanne 08/01/2021 - L'Efes Istanbul a infligé une leçon à l'Asvel Lyon-Villeurbanne en Euroligue. © Joël Philippon/MaxPPP

À l'Astroballe, vendredi 8 janvier, les basketteurs d'Efes Istanbul ont tout simplemet infligé une leçon à l'Asvel Lyon-Villeurbanne. La défaite est lourde, avec 22 points d'écart : 102 à 80. L'équipe de TJ Parker enregistre un douxième revers sur la scène européenne, pointe à la 17ème place au classement de l'Euroligue, loin de ses objectifs affichés d'atteindre les play-off.

"Ils ont fait ce qu'ils voulaient"
 

Manque de dynamisme et d'intensité, trop de pertes de balle... L'Asvel Lyon-Villeurbanne peut se faire nombre de reproches après ce match raté. "Dès les premières minutes, nous les avons malheureusement laissés jouer. Ils ont fait ce qu'ils voulaient", a reconnu Paul Lacombe, l'arrière de Villeurbanne après le face-à-face avec le club turc. Dès la 14ème minute, les Villeurbannais accusent 21 points de retard (25-46). Un retard que les joueurs entraînés par TJ Parker ne réussiront pas à combler.

"Nous n'avons pas du tout affiché l'énergie que nous devions mettre. Eux l'ont mise et ont fait exactement ce que nous nous aurions dû faire chez nous", a ainsi déclaré l'entraîneur. "Nous avons beau tirer 50% de réussite, quand on tombe contre une équipe comme ça, en confiance et avec 19 pertes de balles, c'était trop compliqué d'autant que nous n'avons fait aucun stop défensif."

 

Jusqu'à 28 points d'écart

Des solutions, l'Asvel de Lyon-Villeurbanne n'en trouvera guère lors de la deuxième mi-temps. Toujours privée de Moustapha Fall, blessé aux côtes, l'équipe a été battue dans le secteur intérieur par son adversaire nettement dominateur au rebond (33 contre 22), et sur les tirs à trois points (50% contre
61,1%). Et à la 36e minute, le score au tableau d'affichage en dit long : 99-71 pour Efes Istanbul, soit 28 points d'écart.

Seule satisfaction offensive du côté de Villeurbanne : les performances de Norris Cole avec 22 points. Prochains rendez-vous, en Grèce. L'Asvel Lyon-Villeurbanne va devoir réagir, le 13 janvier, face au Panathinaïkos, puis le 15 face à l'Olympiakos en match en retard. 

   

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
basket-ball sport asvel