Fête des Lumières : Tension persistante au coeur de Lyon

© France 3
© France 3

Des affrontements sporadiques opposaient toujours un groupe de casseurs aux forces de l'ordre samedi à 19h  au coeur de Lyon. La préfecture n'envisageait pas à cette heure l'annulation partielle de la Fête des Lumières malgré des dégradations commises sur certaines animations lumineuses.    

Par Philippe Bette

La tension était toujours palpable samedi à 19h au coeur de Lyon. Des affrontements opposaient toujours un groupe radicalisé aux forces de l'ordre place Bellecour. En fin d'après midi , plusieurs dizaines d'individus cagoulés faisaient face à la police qui ripostait à coups de grenades lacrymogènes. La police s'efforçait de déloger les manifestants, très mobiles. A19 h, heure du début de la fête des Lumières, la place Bellecour n'était toujours pas libérée.     
Dans ce contexte, un doute subsistait sur le maintien ou non de l'animation, place Bellecour ."On n'est pas sur cette trajectoire là" répondait-on à la préfecture du Rhône. En tout état de cause, il est recommandé d'éviter le secteur jusqu'à nouvel avis. Des dégradations ont été commises sur les structures lumineuses mises en place. 

Jean-Francois Zurawick, directeur artistique de la Fête des lumières se disait inquiet pour la soirée, s'en remettant aux autorités de police pour la sécurité de l'événement.

A 19 h, la préfecture recensait 3 blessés, deux manifestants et un policier. La police avait procédé à 23 interpellations depuis le début de la journée.        

 
       
  
 
 

Sur le même sujet

Une chorale contre la violence

Les + Lus