La Fondation de l'Olympique Lyonnais redistribue des dons venus de Chine

On le sait peu mais l'Olympique Lyonnais a d'importants liens avec la Chine. L'un des actionnaires d'OL Groupe est basé à Pékin et le club lyonnais est partenaire d'une association de foot de Chengdu. Ces contacts chinois ont récupéré des masques. La distribution est en cours à Lyon.
© Rémy GABALDA / AFP
Les partenaires chinois de l'Olympique Lyonnais, IDG Capital, fonds d'investissement et important actionnaire d'OL Groupe et l'Association de football de Chengdu ont fait don de 10.000 masques de protection, notamment à destination d'oeuvres sociales.

"Nous avons reçu et distribué ces masques vers plusieurs bénéficiaires de la région lyonnaise comme la Fondation de l'Armée du salut et l'association Alynea qui gère un centre d'accueil pour les SDF car il fallait équiper leurs travailleurs avec des masques de protection", explique Maëlle Trarieux, déléguée générale de la Fondation OL.

"Nous avons aussi distribué des masques à la Croix-Rouge du Rhône dont les bénévoles sont au contact de SDF qui souffrent du coronavirus sans être hospitalisés, à des médecins de ville, des infirmières libérales ou dans des Ehpad", poursuit-elle. 

Ce dispositif complète la distribution de masques vers des structures non hospitalières déjà effectuée par le club depuis le début de la crise.

OL Fondation, c'est le "bras social" de l'Olympique Lyonnais avec des objectifs d'insertion par le sport, d'éducation, d'aide aux personnes, et de soutien au sport amateur. Le 19 mars, la fondation avait déjà annoncé une aide de 300.000 euros en faveur des Hospices civils de Lyon, notamment pour financer des projets de recherche clinique, complétée dès le lendemain par une plateforme participative qui a déjà perçu 120.000 euros, et qui est toujours active.

Par ailleurs, 15.000 ponchos en plastique, habituellement destinés à protéger de la pluie les spectateurs des premiers rangs au Groupama stadium, ont également été attribués aux mêmes destinataires pour faire office de sur-blouses sur suggestion du groupe de supporters du virage sud, Lyon 1950.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
olympique lyonnais football sport covid-19 santé société