Grand Lyon : un projet de ligne "par câble" entre Francheville et Gerland pour transporter les habitants dès 2026

Une étude de faisabilité de ce projet innovant et écologique est prévue sur deux ans. Si tout se passe bien, la future ligne sera en service fin 2025. Les habitants sont partagés. Le maire de Francheville (69) est convaincu.

Comme Medellin, en Colombie, le Grand Lyon pourrait avoir droit à sa ligne par câble dans les années à venir. (Vue du réseau câblé de métro du quartier Comuna 13 à Medellin, en Colombie, le 11 novembre 2019. )
Comme Medellin, en Colombie, le Grand Lyon pourrait avoir droit à sa ligne par câble dans les années à venir. (Vue du réseau câblé de métro du quartier Comuna 13 à Medellin, en Colombie, le 11 novembre 2019. ) © JOAQUIN SARMIENTO / AFP

Comme à New-York aux Etats-Unis ou Medellin en Colombie, et après Brest en France, la Métropole de Lyon se lance, elle aussi, dans un projet de télécabine. C'est une première dans le Grand Lyon : une "ligne par câble", qui relierait Franceville à Gerland d'ici 2026. Le syndicat des transports en commun lyonnais a voté, cette semaine, le lancement de cette future ligne aérienne par câble de 5,6 km de long comprenant 7 à 8 stations, d’un coût de 168 millions d’€uros. 

Projet de ligne "par câble" à Francheville: qu'en pensez-vous ?

L'implantation de la station franchevilloise est déja connue : un pôle multimodal, à deux pas de la gare TER. Cette liaison aérienne par câble et pilones traversera les communes de Ste Foy-lès-Lyon, la Mulatière, pour une arrivée à Gerland. Un trajet d'environ 20 minutes, avec 8 stations, et une connection au tramway et au métro lyonnais.

Plan de la future ligne "par câble" entre Francheville et Gerland
Plan de la future ligne "par câble" entre Francheville et Gerland


Michel Rantonnet maire (LR) de Francheville et membre du Sytral en rêvait depuis 2014. " L'avantage du transport par câble, c'est que vous pouvez réaliser, dans un mandat, l'investissement et répondre à des préoccupations immédiates des habitants. Les problèmes de mobilité sur l'agglomération lyonnaise doivent être réglés rapidement. Il n'y a pas 36 solutions. Les voiries sont encombrées et saturées." explique-t-il. 

L'étude de faisabilité est prévue sur deux ans, le même temps serait nécessaire pour la construction. La mise en service est logiquement attendue fin 2025. Lors de leur campagne aux Municipales, les Verts avaient présenté deux projets de liaisons par câble, confirmées par le nouveau président Bruno Bernard. Un autre axe était envisagé : relier Techlid à Limonest vers Lyon Vaise.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie écologie environnement