Grève contre la réforme des retraites : le trafic fluvial a repris sur le Rhône après réquisition de salariés

Bloquée depuis le 16 mars par le mouvement de grève de salariés de la Compagnie nationale du Rhône, la navigation sur le fleuve a été rétablie ce lundi 10 avril 2023.

La remise en eau de deux écluses sur le Rhône n'avaient pu être réalisée comme prévu, le 16 mars, en raison du mouvement de grève contre la réforme des retraites. Ce lundi 10 avril 2023, la Compagnie nationale du Rhône indique, dans un communiqué, que la navigation est de nouveau possible.

Ecluses de Vaugris et Bollène

Cela fait un peu plus de trois semaines que les bateaux ont été contraints de rester à quai sur le Rhône. Deux écluses, celle de Bollène et celle de Vaugris, n'avaient pu être "remises en exploitation" à la suite des opérations d'entretien annuel compte-tenu de la grève contre la réforme des retraites.

"Les opérations de débatardage et de remise en eau ont pu se dérouler durant le week-end, et les deux écluses ont été rendues à la navigation, le samedi 8 avril à 17h pour l’écluse de Bollène, et le lundi 10 avril à 16h30 pour celle de Vaugris", indique la CNR dans un communiqué.

Le gestionnaire de la voie navigable de 330km entre Lyon et le port autonome de Marseille précise que "ce service public est de nouveau assuré sur tout le linéaire du Rhône", jusque la Méditerranée. "La priorité a été donnée aux passages de bateaux transportant des matières dangereuses."

Réquisition de personnel

De nombreux salariés, assurant les travaux de maintenance sur les écluses, se sont mis en grève pour protester contre la réforme des retraites. Un mouvement particulièrement suivi, selon la CGT, qui indiquait que "les taux de grévistes au sein des services opérationnels de la vallée du Rhône ont atteint jusqu'à 70% depuis le début du mouvement."

Samedi 8 avril, des réquisitions de personnel ont été décidées en préfecture de l'Isère. L'arrêté précise que l'objectif est de "rétablir une continuité minimale du service public de navigation" sur le Rhône. Ces réquisitons de salariés de la CNR ont ainsi permis la remise en service des écluses de Bollène et de Vaugris.

Dans un communiqué publié également samedi, la CGT déclarait que l'arrêté de réquisition à Vaugris a été "tardif" et que "plusieurs salariés", sur les 22 concernés, "non prévenus vendredi ont dû quitter leurs réunions familiales et pour certains revenir en urgence dans la région".

Selon un recensement établi par la CNR au 28 mars 2023, 45 bateaux sont restés à quai sur le Rhône.

Avec AFP

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité