Halloween à Lyon : l'auteur de l'appel à la purge nie les faits mais risque 7 ans de prison

© France 3 RA
© France 3 RA

La nuit du 31 octobre à Lyon a été marquée par des affrontements entre police et groupes de jeunes. Un habitant de Vénissieux a été arrêté pour avoir appelé via les réseaux sociaux à commettre ces violences. Il risque 7 ans de prison.

Par Bérengère Bourgeot

Un message avait été diffusé via le réseau social Snapchat, appelant à un rassemblement le 31 octobre à 19h00, place Bellecour à Lyon, pour "commettre des exactions envers les forces de l’ordre, les personnes et les commerces".

L'auteur présumé de cet appel, un habitant de Vénissieux âgé de 20 ans, défavorablement connu des services de police a été interpellé le jour même d'Haloween..mais aujourd'hui il nie les faits. Le suspect prétend que le message a bien été émis de son téléphone mais par une personne dont il refuse de donner l’identité. Ce ne serait pas lui non plus qui aurait crée le compte Snapchat.

Eu égard aux violences urbaines qui ont vraiment eu lieu le soir du 31 octobre aux abords de la Place Bellecour, les faits reprochés au Vénissian ont été requalifiés en « provocation directe à un attroupement armé suivie d’effet », il risque donc 7 ans de prison.
Parmi les 13 individus interpellés lors de ces violences, 5 d’entre eux ont reconnus s’être rassemblés pour dégrader du mobilier urbain et commettre des violences sur les forces de l’ordre et ce suite à l’appel à la « purge lyonnaise » lancé sur les réseaux sociaux.

Présenté au Parquet du TGI de Lyon ce vendredi 2 novembre 2018, le suspect va être présenté à un juge d’instruction en vue de sa mise en examen.
En attendant, il devrait dormir derrière les barreaux... 


 

Sur le même sujet

Les + Lus