• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Innorobo quitte Lyon : les robots vous disent “adieu” !

© Max PPP
© Max PPP

Innorobo, le salon de la robotique mondiale, qui se tenait ordinairement chaque année à Lyon, se déroulera en mai 2016 à Paris. Après quoi, il entamera une tournée en Europe, délaissant la ville qui l'a vu naître. Innoecho explique vouloir se rapprocher des décideurs européens.

Par Philippe Bette

La nouvelle est passée inaperçue, relayée par un simple communiqué de presse. Innoecho, société organisatrice du salon "Innorobo",  a annoncé ce matin son intention de quitter définitivement Lyon pour s'installer l'année prochaine à Paris, fin mai 2016. Après quoi, "le sommet référent en Europe de la communauté robotique mondiale" entamera une nouvelle étape de son développement pour faire une tournée en Europe.

Innoecho dit ainsi vouloir inaugurer une nouvelle étape dans sa stratégie de développement en ouvrant un salon à Paris pendant 3 jours "à travers un hall d'exposition plus important". Catherine Simon, présidente d'Innoecho, explique vouloir faire coïncider les ambitions du salon avec les besoins des visiteurs : "Nous allons changer régulièrement de lieu parce que nous souhaitons aller au plus près des professionnels, des entreprises et des décideurs européens ».

La 5e édition d'Innorobo à Lyon s'était tenue début juillet à Lyon. Elle avait rassemblé  p
lus de 200 exposants du monde entier et 350 conférenciers, experts mondiaux et grands patrons de sociétés. La  disparition d' "Innorobo" constitue pour Lyon une perte d'importance en termes de prestige et d'image. La réputation de l'événement s'était notamment construite sur la présence dans la Métropole de nombreux laboratoires et de grandes écoles travaillant précisément dans cette filière technologique prometteuse.

Le reportage de Sophie Valsecchi et de Laure Crozat :

Innorobo quitte Lyon

Les intervenants :
1)
Catherine Simon - présidente d'Innorobo
2) Michel Havard - Président du groupe d'opposition municipale de Lyon  (les Republicains)
3) David Kimelfeld - vice président de Lyon Metropole (PS)




Sur le même sujet

Explosion à Lyon : le point sur les blessés samedi en fin de journée

Les + Lus