Cet article date de plus de 3 ans

J.M.Aulas reste évasif sur les rumeurs de départ de Nabil Fekir

Nabil Fekir a démenti dimanche sur TF1 la rumeur de son prochain transfert à Liverpool. Jean-Michel Aulas s'est montré quant à lui évasif, cherchant plutôt à fuir les questions insistantes sur l'avenir du joueur. Mais rien ne se fera avant le Mondial.     
Nabil Fekir est-il déjà sur le départ ? Si l'on s'en tient aux déclarations de l'intéressé lui-même, rien n'est fait : "Il y a des discussions avec plusieurs clubs actuellement, mais on va bien prendre le temps de réfléchir " a-t-il déclaré dans Telefoot sur TF1 . Le transfert du capitaine de l'OL à Liverpool pour un montant estimé à 60 millions d'euros reléverait donc plutôt de la rumeur.

A moins qu'il n'y ait des discussions plus avancées qu'il ne veut bien le dire ou que l'annonce ne soit prématurée juste avant son départ en Equipe de France pour le Mondial. D'autres pistes sont aussi explorées. Nos confrères du Progrès évoquent l'interêt de l'Atletico Madrid, ou du Barça qui serait lié notamment au départ hypothétique d'Antoine Griezmann. 

Interrogé sur le sujet lundi lors de l'inauguration du musée de l'OL, Jean-Michel Aulas s'est montré évasif, cherchant manifestement à éluder les questions des journalistes."Il n'y a aucune information,  a-t-il déclaré, préférant insister sur l'événement du jour, l'inauguration du musée de l'OL. "Nabil a un passé, un futur et un avenir", insistant plutôt  sur la politique du club pour accompagner ses joueurs "là où ils veulent aller..." Ce qui dit comme ça, ne constitue pas non plus un démenti. Bien au contraire.  

A l'énoncé des ces généralités convenues, on comprend que Jean-Michel Aulas est bien mieux informé que quiconque des tractations en coulisses et de l'interêt que suscite son joueur. Et qu'il ne tient pas à divulguer quoi que ce soit. Ne serait-ce que parce que s'il laisse partir Nabil Fekir avec un gros, très gros chèque, il pourra à son tour effectuer un ou plusieurs recrutements de premier plan pour remplacer son brillant international.

Mais officiellement, rien ne se fera avant le Mondial. Car on a bien saisi qu'en dépit des dérobades, les semaines qui viennent vont donner lieu à d'âpres et secrètes négociations, qui dépendront des performances de son protégé et des résultats de l'équipe de France.     

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
olympique lyonnais football sport