L'affaissement d'un mur en bord de Saône à Lyon nécessite l'arrêt de travaux d'aménagement

Les travaux d'aménagement des bords de Saône sont interrompus, a annoncé la Métropole de Lyon ce lundi 15 avril. L'affaissement d'un mur a été constaté, une érosion de sa base a été découverte. Pour des raisons de sécurité, le chantier est mis à l'arrêt.

Le projet d'aménagement des rives de Saône est retardé. Un jardin fluvial devait voir le jour à la place d'un parking qui bordait la rivière à Lyon dès cet été. Mais les travaux sont à l'arrêt, le temps de mettre en sécurité une partie du quai, a annoncé ce lundi 15 avril la Métropole de Lyon.

"Un affaissement du mur de rive"

Lors du chantier, "un affaissement du mur de rive a été découvert, au niveau du quai bas" explique la métropole, dans un communiqué ce 15 avril.

"Des affouillements importants"

Des plongeurs ont été sollicités afin de mener des investigations. Des "affouillements importants en pied du mur de rive" ont été découverts. Ces affouillements sont des cavités créées par l'érosion due au courant de la rivière.

Des travaux de consolidation sont en cours. Ils ont été menés en urgence depuis fin mars. "Des études géotechniques complémentaires ont été lancées afin de déterminer la solution définitive de confortement du mur restant à réaliser", détaille encore le communiqué. Mais, il ne donne pas de date quant à la reprise des travaux d'aménagement.

Les terrasses de la Presqu'île

Lancé en 2020, ce projet prévoyait la destruction du parking Saint-Antoine, situé en bordure du cours d'eau. La démolition avait été entamée en 2021. Début 2022, les travaux d'aménagement commençaient. Un vaste espace arboré devrait permettre de créer "un jardin fluvial". Nommé "les terrasses de la Presqu'île", ce programme consiste à retrouver le bas port d'autrefois.

La livraison était initialement prévue pour ce premier trimestre de l'année 2024.