La lyonnaise Chloé Dufresne récompensée au 57e concours international de jeunes chefs d'orchestre de Besançon

Ce 18 septembre, les finalistes du prestigieux concours international de jeunes chefs d'orchestre de Besançon se sont chacun vu attribuer une "mention spéciale" par le jury. Impossible de départager les 3 finalistes en raison de la qualité de leurs prestation. Parmi eux, la lyonnaise Chloé Dufresne.

Fondé en 1951 et organisé tous les deux ans, le concours international de jeunes chefs d'orchestre de Besançon est réputé comme le plus complet et le plus varié au monde. Cette année, pour la 57e édition, le jury, présidé par le chef d'orchestre britannique Paul Daniel, n'a pas réussi à désigner un vainqueur du Grand Prix. 

Pas de Grand Prix mais trois "mentions spéciales"

La lyonnaise Chloé Dufresne, 29 ans, le Chinois Jong-Jie Yin, 21 ans, et le Sud-Coréen Deun Lee, 32 ans, se sont succédé dans à la direction de l'Orchestre national de Lyon pour interpréter la "Symphonie n°5 en mi bémol majeur, opus 82" de Jean Sibelius et une pièce créée par la compositrice en résidence au festival, Camille Pépin, "Aux confins de l'Orage". Qui allait être désigné meilleur jeune chef d'orchestre ? 

"La décision du jury, unanime, c'est de ne pas offrir le Grand Prix," a déclaré le président du jury. Les juges ont estimé "que la diversité des qualités des finalistes ne permettait pas de les départager", selon un communiqué diffusé à l'issue du concours. Paul Daniel a salué "la très bonne maitrise de Jong-Jie Yin""l'enthousiasme et la communication avec les artistes" de Deun Lee, ainsi que sa "régularité", et "l'originalité et la fraicheur des intentions de direction de Chloé Dufresne".

La compositrice Camille Pépin a félicité les trois lauréats sur les réseaux sociaux. 

Je ne suis pas déçue. Je trouve d'ailleurs ça très sain parce que l'on est très différents. Finalement, ils nous ont remercié et valorisé tous les trois.

Chloé Dufresne

Chloé Dufresne était la troisième et dernière candidate à passer devant le jury. La Lyonnaise s'est néanmoins distinguée en remportant les deux "coups de coeur" attribués respectivement par les musiciens de l'Orchestre national de Lyon et par le public du festival, appelés à voter.

Les trois finalistes ont reçu une mention spéciale, chacune dotée de 3.000 euros, d'une montre Lip et d'opportunités de travail auprès des orchestres et festivals partenaires du concours.  

20 candidats âgés de 20 à 35 ans, avaient été sélectionnés parmi 176 prétendants à Pékin, Montréal, Berlin, Paris et Besançon. Ils ont participé aux ultimes épreuves du concours, du 13 au 18 septembre.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture