Témoignage, "c'était sportif, mais il y a de l'entraide", Salomé raconte sa SaintéLyon

Publié le Mis à jour le

Le trail la SaintéLyon est sur le point d'accueillir en ce dimanche après-midi les derniers concurrents sur la ligne d'arrivée à Lyon. Ils étaient près de 17000 à chercher l'aventure, en pleine nuit, dans le froid. Pour beaucoup, à l'arrivée, c'est la fierté d'avoir simplement participé qui prime sur le classement.

Pour certains automobilistes, ce samedi soir 3 décembre, c'était "l'hallu" : des routes de la métropole lyonnaise fermée pour laisser passer un long fil blanc de lampes. Des agents de sécurité veillaient à laisser passer des coureurs lancés en petites foulées. La route était pour eux. Ils étaient des milliers, après avoir sillonné les sommets des Monts du lyonnais, à se retrouver sur le bitume de la métropole lyonnaise en pleine nuit.

Plusieurs courses en une

Partis de Saint-Etienne, certains auront couru pendant 78km (le double pour les plus téméraires), d'autres, plus modestes se seront contentés de la "SaintéTic". Une course de "seulement" 13km. Une course que Salomé a tenté. Une course qu'elle a relevé comme un défi, avec 3 amis. Salomé, jeune trentenaire lyonnaise, dossard 18995, raconte son aventure :

C'était assez sportif, il y avait pas mal de dénivelé, les conditions n'étaient pas simples, même si on a échappé à la pluie. Ce que je retiens, c'est l'entraide entre les participants et l'ambiance. Certains attendent les autres et côté organisation : c'est super !

Salomé, l'une des participantes à la SaintéLyon

C'était son premier trail en pleine nuit, elle avait déjà participé au Run In Lyon, "mais c'est de jour et plus à plat, rien à voir avec la SaintéLyon".

Quand on lui demande son classement, elle avoue ne l'avoir même pas regardé :"l'essentiel c'était déjà de finir", dit-elle en souriant.

Elle a réalisé son parcours de 13km en 1h47min, dans la moyenne. Et prête à remettre ça l'année prochaine : "ça se tente" ajoute-t-elle. En attendant, ce dimanche après-midi pluvieux et maussade de décembre, elle récupère, bien au chaud.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité