REPLAY. Les Balades Aux Goûts du Jour autour du pain

Publié le Mis à jour le
Écrit par lauranne billot

Les Balades aux Goûts du Jour vous emmènent sur la route du pain. Il est l’aliment que l’on retrouve sur toutes les tables, du petit déjeuner au diner. Sa recette est simple : de la farine, de l’eau, du levain ou de la levure, un peu de sel et surtout, beaucoup de savoir-faire.

Il en existe pour tous les goûts : avec ou sans céréales, associés à des fruits, légumes ou fromage selon les saisons et de formes différentes.

En France, 320 baguettes sont produites chaque seconde dans les quelques 32 000 boulangeries du pays. 83 % des français consomment du pain chaque jour, pour une quantité moyenne d’une demi-baguette quotidienne.

Pour découvrir l’histoire du pain, direction la boulangerie de François Pozzoli, l’unique MOF boulanger de Lyon et « Ambassadeur du pain » qui perpétue la tradition et le savoir-faire dans son labo de fabrication. Produit emblématique de l’alimentation des français, l’invention du pain est pourtant attribuée aux Egyptiens, en l’an 3000 avant JC où ils mélangeaient déjà de l’eau, de la farine, du sel et du levain.

Du côté de l’Ardèche, à Boffres, Kim et Raphaël sont paysans boulangers et vivent dans l’éco lieu Grain&Sens. Anciens biologistes écologues œuvrant pour la grande faune sauvage en Amazonie, le couple a changé de vie lors de son retour en France et a crée la boulangerie La Pelle des coyotes. Tout est géré de A à Z par Raphaël et Kim, de la culture du blé au pain vendu sur les marchés. Ils produisent environ 250 kg de pains chaque semaine, une petite quantité par rapport aux grosses boulangeries mais ici, tout est fait à la main par le couple.

Dans la banlieue de Lyon, Le Pain du Gone, crée par Quentin Sany est une boulangerie traditionnelle mais à plus grande échelle. Après avoir fabriqué le pain dans le garage de ses parents et l’avoir vendu sur les marchés, Quentin est aujourd’hui est à la tête d’un fournil de 1500 m2 à Limas. Associé à son frère Maxence et son cousin, le Pain du Gone est maintenant une histoire de famille. Le père de Quentin est également présent puisque c’est lui qui s’occupe de cultiver sur les terres familiales à Saint-Igny de Roche en Saône et Loire, une partie du blé utilisé.

Du côté de Grenoble, Amandine et Charlotte ont crée la start-up Cocomiette en 2018 afin de valoriser les invendus de pain, qui représente 14 % du gaspillage alimentaire en France. L’idée : élaborer une bière avec de la chapelure de pain invendu pour remplacer une partie du malt. Elles collectent les pains invendus auprès des fournils et magasins bios dans la région de Grenoble et Voiron, en Isère et leur offrent une seconde vie.  Chaque semaine, le pain est trié, séché, tranché et broyé. La chapelure de pain est ensuite acheminée en brasserie et remplace environ 30 % des céréales composant habituellement les bières. Depuis le lancement de Cocomiette, 3,8 tonnes de pains invendus ont été revalorisées pour fabriquer 554 hectolitres de bières

Contacts

La Pelle des Coyote

Grain&Sens

Le pain du Gone 

Boulangerie Pozzoli

Cocomiette

Brasserie artisanale du Val d’Ainan

Eau Vive Irvoy

Retrouvez tous les producteurs locaux, les adresses de restaurants de l’émission :  

« Les Balades Aux Goûts du Jour », le magazine de découverte culinaire diffusé le samedi 29 janvier 2021 à 11H30 sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes et en replay ci-dessous jusqu'au 29 janvier 2023.