Ligue 1 : Lyon rate le coche contre le PSG (2-4)

Publié le Mis à jour le
Écrit par D.Mazzola (avec AFP)

Dimanche soir, 21 mars 2021, l'OL s'est incliné sur son terrain face au PSG, 2 à 4. Paris a dominé Lyon dans cette rencontre au sommet de la 30e journée de Ligue 1, reprenant à cette occasion les commandes aux dépens de Lille. L’OL reste 3e avec un point d’avance sur Monaco.

Dimanche soir, au Groupama Stadium de Décines, le PSG a dominé Lyon (4-2) et repris la place qu'occupait depuis fin janvier Lille, surpris par Nîmes (2-1) un peu plus tôt dans l'après-midi. Le PSG a remporté une victoire sans appel contre un adversaire direct dans la course au titre. Les Lyonnais avaient pourtant su s'imposer à Paris mi-décembre (1-0) lors du match aller. Les cartes sont rebattues juste avant la trêve internationale et avant l'affiche PSG-Losc début avril! Grâce à sa différence de buts très flatteuse, Paris (1er, 63 pts) affrontera Lille (2e, 63 pts) le 3 avril prochain en leader. Le LOSC est suivi par Lyon (3e, 60 pts) et Monaco (4e, 59 pts).

Mbappé, butteur centenaire ... l'OL sauve la face

Sur la pelouse de l'OL, Kylian Mbappé a inscrit les 99e et 100e buts de sa jeune carrière en L1 (15e, 52e), montrant la voie à Danilo (32e) et Angel di Maria (47e), avant de céder sa place en fin de match à Neymar, enfin de retour de blessure. Le Brésilien retrouvait le terrain après presque six semaines d'absence mais n'a joué 20 minutes et n'a placé qu'une accélération (88). 

Islam Slimani (62e) et Maxwel Cornet (81e) ont sauvé l'honneur pour l'OL, qui stagne à la troisième place, à trois longueurs du duo PSG-Losc. "Ce n'est pas un problème de plan de jeu mais quand on ne gagne pas les duels,
comme en première période, c'est un problème de manque d'impact athlétique"
a résumé l'entraîneur de Lyon Rudi Garcia. Le constat est sans appel pour l'entraîneur de l'OL : "Nous avons livré une première heure de jeu insuffisante (...). Sur la première heure de jeu, Paris en voulait plus que nous et dire cela évoque une anomalie. Paris a joué différemment du match aller mais c'est surtout l'impact athlétique qui nous a fait défaut. Les entrées des remplaçants nous ont permis de livrer une meilleure dernière demi-heure. Il faudra analyser les raisons de cette défaillance. Quand on joue contre le PSG il faut être à 100% de nos possibilités mais la course continue en restant combatif et motivé".