Louis XIV retrouve sa place à Bellecour, l'œuvre est enfin restaurée après 10 mois de chantier

La statue de bronze de Louis XIV a enfin été rendue au Lyonnais. Après plusieurs mois de travaux de restauration, l’imposante œuvre signée Lemot avait retrouvé en avril son piédestal sur la plus grande place lyonnaise, la place Bellecour. Ce mercredi, l'heure était à l'inauguration. Ce sont ensuite les palissades du chantier qui seront démontées lundi 27 mai.

Installée en 1825 sur la place Bellecour et soumises à toutes les intempéries, l'état de la statue équestre de Louis XIV signée François-Frédéric Lemot était devenu inquiétant. Aujourd'hui, le chef d'œuvre de Lemot a retrouvé sa splendeur, une première restauration d'envergure, deux siècles après sa création.

Fin de chantier : l'inauguration

Restaurée et consolidée, la statue équestre de 5 mètres de haut trône à nouveau sur la plus grande place lyonnaise. L'œuvre monumentale avait été déposée le 12 juillet dernier pour les besoins du chantierSi le monarque absolu et son fier destrier ont regagné leur piédestal fin avril, l'heure est à présent aux réjouissances officielles pour cette fin de chantier. À savoir, l'inauguration de cette restauration en présence des élus de la ville et de la métropole de Lyon.

La foule a également fait le déplacement pour approcher de près la statue équestre.

Le retour du Roi-Soleil

Ce mercredi 22 mai, les portes du chantier ont donc été ouvertes pour que les Lyonnais et les touristes puissent admirer de plus près le travail des restaurateurs malgré la hauteur de l'œuvre. Ces derniers semblent accueillir avec bonheur le retour du roi soleil sur la place centrale de la ville. C'est le cas de Marie-Claude qui apprécie de revoir cette statue "vraiment belle" : "C'est un plaisir. C'est le symbole de la ville, c'est notre histoire. C'est une joie d'avoir de beaux monuments". Michèle est venue voir "l'inauguration du Loulou". "C'est une statue qui symbolise Lyon, qui la représente. Elle a retrouvé toute sa splendeur et sa place", confirme Jean-Baptiste.

Initialement prévu pour le 8 décembre 2023, jour de Fête des lumières, le retour de Louis XIV sur son socle de marbre a été reporté de près de cinq mois. Les palissades seront définitivement ôtées le lundi 27 mai et les passants sur la place Bellecour pourront profiter pleinement de la vue. Certains vont même retrouver le traditionnel point de rendez-vous bien connu des Lyonnais, d'origine ou d'adoption : "sous la queue du cheval".

Chantier d'envergure

Petit coup d'œil dans le rétroviseur pour comprendre cette longue restauration. En 2019, une étude de la structure, diligentée par la ville et la métropole de Lyon, avait révélé des fissures et de l’oxydation sur le socle comme sur la statue de bronze. "Le cheval avait une fracture ouverte de la jambe avant droite. Il fallait voir sur la structure était encore en état pour tenir 10 tonnes de bronze", explique Didier Repellin, architecte en chef des Monuments historiques. Une précédente restauration malheureuse avait aussi laissé des stigmates.

Après l'état des lieux et la dépose, ce chef de bronze a occupé les artisans bronziers de la Fonderie de Coubertin durant de longs mois. Réalisée en 1825 et classée "monument historique" en 2016, la statue a fait l'objet d'une inédite restauration d'envergure. Celle-ci a aussi donné lieu à une découverte insolite mais pas inhabituelle. "C'est une longue tradition. Dans le passé, ceux qui travaillaient dans un monument laissaient des souvenirs des indications. On a trouvé une boîte dans la tête du cheval. Dans cette boîte on a trouvé un tube en plomb bien scellé", explique Didier Repellin, architecte en chef des monuments historiques. Le tube contenait le discours de celui qui a inauguré la statue. "On a ajouté un deuxième tube dans la boîte avec le nom de tous les compagnons qui ont travaillé à la restauration", précise l'architecte. Tradition respectée.

durée de la vidéo : 00h00mn41s
Une découverte insolite dans la tête de la statue de bronze. Les explications de D.Repellin, architecte en chef des monuments historiques. 22/5/24 ©France Télévisions

La restauration a été menée sur la statue équestre mais aussi sur son socle en marbre de Carrare. Une pièce de 15 tonnes. Toutes les opérations se sont déroulées place Bellecour, à l'abri des regards, derrière de hautes palissades. Le chantier a coûté 1,4 million d'euros. Il a été en partie financé par la métropole.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité