• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon : les agriculteurs demandent à la justice le retour d'un insecticide puissant

Les agriculteurs veulent pouvoir utiliser à nouveau le diméthoate, un insecticide puissant retiré de la vente par la France. Ils avaient manifesté bruyamment leur colère contre son interdiction pour des raisons sanitaires. Ils demandent au tribunal administratif de Lyon de trancher.             

Par Philippe Bette

En 2016, les producteurs de cerises sont dans les rues de Privas. Ils  manifestent leur colère contre la décision de l'Etat d'interdire le Diméthoate. Cet insecticide puissant est selon eux le seul à pouvoir lutter contre le moucheron asiatique "drosophilia suzukii", qui anéantit leur production.

Ils estiment aussi que la décision française est de nature à introduire une distorsion de concurrence puisque le diméthoate n'est pas interdit partout.En avril 2017, la France interdit pourtant l'introduction, l'importation et la mise sur le marché de cerises fraîches européennes traitées au Diméthoate.
 
Les producteurs de fruits et de légumes portent malgré tout l'affaire aujourd'hui devant le tribunal administratif de Lyon.

Lors de l'audience, le représentant de l'Etat a repris les arguments de l'Agence nationale de sécurité sanitaire qui avaient servi de référence pour l'interdiction du Diméthoate en février 2016. L'insecticide est décrit comme un neurotoxique puissant avec des effets potentiellement cancérigènes.    
Autant dire que les chances des producteurs d'obtenir le retour du diméthoate apparaissent désormais bien minces. Contrairement à la mobilisation de l'été 2016, les producteurs mécontents avaient laissé aujourd'hui leurs avocats défendre seuls leurs intérêts devant la justice administrative.  La décision a été mise en délibéré.   


Le reportage de Valérie Benais et Laure Crozat :

         

A lire aussi

Sur le même sujet

Salon bio à Chadrac

Les + Lus